Ces formations hyper-professionnelles s'arrachent. D'autant plus qu'elles maillent le territoire et que les élèves peuvent suivre des études secondaires près de chez eux. Exemple avec l'IUT de Sète qui s'enrichit de deux formations acquises de haute lutte. Sophie Béjean, rectrice d'académie, fait le point sur cette filière hyper-recherchée qui ne fait pas de bruit.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Recycler des centaines de tonnes de coquilles d’huîtres par an en en faisant un béton sain grâce à l’électrolyse : c’est de l’économie circulaire qui permet de créer des nurseries pour la faune sous-marine, des barrières à déchets et bien d’autres choses en préparation. Et de réduire les coûts de traitement de ces déchets. La société Géocorail et l’Agglopôle de Sète expérimentent pour la première fois cette solution à Mèze (Hérault).

C’est possible ! L’idée est simple : adossée à des structures spécialistes de l’accueil des SDF, l’association en appelle à la générosité des chefs d’entreprises dont les locaux, la nuit et le week-end, sont vides, équipés et… chauffés. De quoi offrir sécurité et intimité. En Occitanie, plusieurs délégations existes dont celle très récente de Sète présidée par Annie Favier-Baron, présidente du CPIE. 

Attirer davantage de monde : c’est l’objectif de nombreux partenaires autour de VNF qui lanceront cette marque le 8 juillet. De quoi relancer l’intérêt pour cet ouvrage, classé au patrimoine mondial de l’humanité, aux prises depuis 10 ans avec le chancre coloré qui décime ses platanes. Alors que le tourisme est malmené par la crise. Autre bonne nouvelle, le préfet de région vient de signer le plan de gestion de ce monument de la région.

Petit frère du Canal du Midi, le vénérable ouvrage de 100 km de long entrevoit un nouvel avenir davantage adossé au tourisme à la lumière d'une vaste consultation. Mais qui, Région Occitanie ou Etat, le pilotera ? Dis-Leur vous explique les enjeux de ce patrimoine unique.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Anticiper sur l'évolution de l'épidémie : c'est une formidable aide à la décision des pouvoirs publics. Une start-up héraultaise, Iage, est à la pointe et analyse même la présence des variants, dont une nouvelle mutation non encore repérée en France donne des sueurs froides...

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

(Avec vidéo). Même en pleine crise, des entreprises se surpassent que l'État a décidé de soutenir. Préfet de la région Occitanie, Etienne Guyot explique à Dis-Leur que plus de 50 projets sont retenus à la suite d'un appel à projets "Territoires d'industrie", dont celui de Hexis, à Frontignan. Toujours dans le cadre de France Relance, 450 projets sont aussi retenus dans les 13 départements. D'autres appels à projets verront le jour grâce à 100 milliards d'euros sanctuarisés, dont 1,7 milliard pour l'Occitanie.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Keetiz, qui a pris son envol en Occitanie, est une appli astucieuse à plusieurs titres. Elle permet un incroyable cash back quand vous achetez chez les commerçants partenaires. Fort de cette réussite, le patron de la start-up tente de monter une opération nationale avec le ministère de l’Economie et de créer un fonds national avec de grands noms de l’e-commerce, comme Cdiscount. Décryptage.

Répertorier et transmettre cette riche tradition orale de chansons sétoises : c’est l’objectif de Jean-Michel Lhubac, lui-même musicien traditionnel, qui réunira une centaine de ces chansons dans un recueil unique, organisera concerts et interventions dans les écoles. Avec, en vue, une demande de classement à l’Unesco, pile-poil pour Noël 2021 et Escale à Sète 2022.

Classée Monument historique, la Marie-Thérèse est l’emblème du Canal du Midi, classé à l’Unesco. L’association Aventure Pluriel, spécialisée dans la sauvegarde du patrimoine maritime, la restaurera d’ici 2022. Le but : une fois soutenue par des mécènes, elle servira à des manifestations culturelles dans la région. Entre autres, VNF soutient le projet.

Pour une première, un coup de maître : le dernier livre d’Olivier Martinelli, l’écrivain sétois, le tome 1 du Roi des Krols, le livre des purs, est très bien accueilli. Pour deux raisons : au-delà du genre, nouveau pour lui de l’héroïc fantasy, il fait appel à la notion forte de la filiation et dénonce en filigrane l’obscurantisme religieux.