Mode de vie stressant, vieillesse, taux important de survie après cancer, etc. De nouveaux chapitres de la douleur s’ajoutent chaque jour. À l’hôpital Saint-Éloi, à Montpellier, existe depuis 1979 un centre de prise en charge pluri-disciplinaire qui cherche à s’agrandir pour pouvoir multiplier son activité par deux. Une référence dans l’Hexagone, à l’heure du débat sur la pénibilité du travail.

Selon l'Etude Millésime Bio 2020, en 2023, la France aura le deuxième plus grand vignoble bio du monde, derrière l'Italie. On comprend le succès du salon professionnel Millésime Bio, à Montpellier (27-29 janvier) qui attend cette année 1300 exposants, venus de 22 pays !

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Le ministère de la Culture a décrété 2020 « Année de la bande dessinée » ! Parmi les grands rendez-vous au programme, l’exposition consacrée à Lewis Trondheimà la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême. Mais auparavant, il est en dédicace ce 18 janvier chez Azimuts à Montpellier (date de la Nuit de la Lecture dans toute la région).

C'est une nouvelle forme de dépôt-vente. Et elle fait un tabac ! L'enseigne Kirppis France ouvre ainsi un vide-grenier permanent le 15 janvier à Nîmes. Le leader sur le marché, Au Vide Grenier multiplie les ouvertures : Béziers, Pérols, Perpignan, Toulouse, Brive... Vingt-cinq sont programmées en 2020. Il y a même la place pour les indépendants, comme à Montauban.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Hyper-attractive, l’Occitanie, entre 2012 et 2017, a vu sa population croître de 47 400 habitants en moyenne par an – qui tend cependant à décélérer – pour atteindre 5,8 millions d’habitants. Seules quelques villes moyennes – Sète, Alès, Carcassonne, Albi ou Tarbes perdent des habitants au profit de leur banlieue. Le département de la Lozère, lui, a stoppé la perte d’habitants et multiplie les actions.

Inscrit aux Monuments historiques depuis octobre 2019, l’Observatoire météo du Mont Aigoual s’offrira aux regards de millions de téléspectateurs du Tour de France, le 2 juillet 2020. La dernière station météo de montagne, qui a bien failli disparaître et où sont menés de lourds travaux, amorce une nouvelle vie : devenir une référence sur la sensibilisation au changement climatique.

Alors que nombre de familles passent leurs vacances dans les stations de ski, les canons suscitent l'espoir de maintenir l'activité, notamment en Haute-Garonne. Président de Domaine Skiable de France, Alexandre Maulin lance un appel pour réduire l'empreinte environnementale. Pour le responsable marketing de TechnoAlpin France, Max Rougeaux, ces canons permettent de profiter du ski en attendant de se diversifier.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer