Avec 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires, la filière viticole est le second secteur exportateur en France, après l’aéronautique, et le 1er avec les USA qui vient d’imposer une hausse inédite de 25 % sur le prix de la bouteille. Une avanie qui se cumule avec les 40 millions d’euros d’aides européennes renvoyées à Bruxelles à cause d’une administration française « ubuesque »…

Vendu à 2,7 millions d’unités en France en 2018, le vélo, est le nouvel Eldorado de la politique locale. Selon une enquête, les collectivités investissent de plus en plus pour la petite reine. De Montpellier, dont le maire se rend à Copenhague mardi, à Toulouse, ce thème est au coeur de la campagne électorale. Avec des projets ambitieux visant à améliorer les déplacements et à « apaiser la ville ».

"L'usage d'Instagram dit beaucoup de choses de nous." C'est aussi un outil puissant qui transforme des quartiers entiers de nos villes ! Comment une application de photos en apparence anodine modifie notre réel commun ? Journaliste, Charlotte Hervot sort un livre-guide, une réflexion puissante sur le pouvoir de l'image.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Un projet unique au monde d’ombrières photovoltaïques pour sauver les huîtres, une station d’épuration écolo… La ministre du Travail et les secrétaires d’Etat à l’Écologie et au Budget auront peut-être retenu l’un de ces atouts pour le généraliser en France. Ensemble, elles ont lancé ce lundi à Sète le Tour de France des solutions voulu par Macron suite au mouvement des Gilets jaunes.

Frigos solidaires, pâtisseries bio, écolo-truck, recyclerie… Accompagnant la lutte contre le gaspillage alimentaire et favorisant l’économie circulaire, la région Occitanie a lancé un appel à projets. Une centaine ont émergé. Vous pouvez voter jusqu’au 10 octobre et faire gagner 40 000 euros aux idées plébiscitées. Dis-Leur ! zoome sur sept idées originales.

Professeur au Muséum d'histoire naturelle, Marc-André Selosse (1) participe à une conférence-débat ce vendredi 4 octobre à Toulouse autour de la liberté des semences paysannes. Le contexte mondial est alarmant : la biodiversité cultivé s'effondre. Semenciers et paysans s'opposent. Lui, propose que le citoyen s'empare de ce combat pour le bien commun et la diversité.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer