On les croirait sortis d’un jeu de société. Depuis dix ans, les monnaies locales circulent dans certaines villes. Il en existe des milliers dans le monde, 80 en France, dont 13 en Occitanie. Le SouRiant est la dernière née dans la Haute vallée de l’Aude. Chacune porte l’identité de son territoire...

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Partout, on enregistre une poussée écologiste. Elle se ressent aussi côté associations. Exemple avec Non au Béton qui auditionne et filme les engagements de tous les candidats envers l'environnement. Avec une restitution d'ici la fin de semaine.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Décédé en 2003, Loris Azzaro a longtemps vécu à Toulouse où il fit même créer une fondation avant-gardiste pour aider à « sauver » la planète. Le rachat d’Azzaro par L’Oréal, leader mondial des cosmétiques, met en lumière le promoteur toulousain Jérôme Ducros qui gère une partie des classes de produits du célèbre couturier, tels que le tabac, les alcools, les eaux…

Pour la première fois, il y aura une formation de psycho-généalogie à l’université de Nîmes. Pour mettre en mots et non pas en maux les secrets de famille. Psycho-généalogiste, Simone Cordier donnera une conférence gratuite ce vendredi 7 février à Nîmes. Pour présenter cette approche thérapeutique et surtout « ses enjeux, les risques et les dérives ». Contre les charlatans, donc.

Dans la Région, une trentaine de communes pourraient tomber dans l'escarcelle de l'ex-FN qui dirige ou soutient déjà Beaucaire et Béziers. Le point avec le politologue Dominique Sistach de l'université de Perpignan qui évoque dans l'éventualité de victoires multiples du RN la possibilité de créer une Ligue du Sud bis en vue des régionales.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Le phénomène d’ «emprise» ainsi que la notion de «suicide forcé» pourraient faire leur entrée dans le code pénal français, cette année. Parce que les violences physiques ne sont que les marques les plus visibles des violences conjugales...

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Prise en charge des enfants et des femmes victimes et même des auteurs de violences : le département de Haute-Garonne lance un plan anti-féminicides. En 2019, 150 femmes – et plusieurs dizaines d’enfants ! – sont morts sous les coups de leurs conjoints en 2019. Déjà, 10 autres sont décédées en janvier. Pour Muriel Salmona, psychiatre, « il reste beaucoup à faire »