Auteur de plusieurs essais sur la laïcité et de biographies (Charles Darwin, Alexandre Grothendieck…) Georges Bringuier est aussi inspecteur de l’Éducation nationale, vice-président et membre fondateur du Comité Laïcité République Toulouse Midi-Pyrénées, Il pubie aux éditions Privat la véritable histoire de Savinien de Cyrano de Bergerac…

Juriste, ex-universitaire à Toulouse, conseiller régional, Serge Regourd préside Occitanie Livre et Lecture et la commission culture au conseil régional. Il sort un livre aujourd’hui, SOS Culture, qui décrypte les raisons « de l’absence d’une vraie politique culturelle que la pandémie ne fait que révéler ». Il met au jour, sans concession, des dérives : de l’absence de politique culturelle dès le plus jeune âge à la logique de « guichet » jusqu’à l’emprise de la technocratie…

La collection italienne du musée des Augustins, à Toulouse, contient des tableaux exceptionnels, essentiellement du XVIIe siècle. L’oeuvre de Commodi qui vient rejoindre les collections, viendra s’insérer naturellement au sein d’une petite section florentine.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

On a souligné la belle mobilisation de l’automne en faveur des libraires. Prouvant, si besoin était, que les livres sont bien un « produit de première nécessité » dans l’esprit des Français. Mais l’année n’est pas terminée et lapériode représente chaque année 20% du chiffre d’affaires du secteur. Voici une sélection de quelques livres pour commencer à tourner (enfin !) la page d’une année 2020 pas vraiment folichonne.

Le Festival International du Film Politique donne rendez-vous à Carcassonne du 15 au 19 janvier, dans les salles du Colisée (Cinéma CGR) et du Dôme (dans le respect des règles sanitaires en vigueur) pour une 3e édition où le plaisir cinéphile restera intact. La programmation a été présentée en visio-conférence. Avec un hommage fort à Raymond Depardon…

Le musée des Augustins, à Toulouse, a fait l’acquisition d’un fragment de tableau qui pourrait être issu d’une oeuvre de Nicolas Tournier déjà conservée au musée : « La Bataille de Constantin contre Maxence ». Les Augustins sont un « lieu de référence » pour cet artiste né à Montbéliard, mais mort à Toulouse et qui a vécu à Carcassonne.