Deux photographes héraultais, Mathieu Foulquié et Renaud Dupuy de la Grandrive, par ailleurs directeur de l’aire marine protégée d’Agde, exposent 30 photos grand format au Congrès mondial de la nature à Marseille qui fait la part belle aux habitats et espèces invasives. Les herbiers de Posidonies sont d’ailleurs au coeur des débats de ce Congrès qui se tient tous les quatre ans.

C’est une discipline en plein essor. Aisé techniquement, le stand up paddle permet de glisser sur l’eau en toute autonomie. La Méditerranée réunit la moitié des 100 000 pratiquants de l’Hexagone. À la pointe, la ligue d’Occitanie vient même de créer un diplôme d’accompagnateur dont la formation va s’arracher. Et prévoit l’éclosion de 24 nouveaux clubs dans la région. De bon augure avant les JO de 2028.

C’est une enveloppe financière dotée de 5 M€ (sur 2021 et 2022) qui sera partagée par les lauréats de l’appel à projets “Tourisme Mer et Littoral” lancé par l’Etat et la Région, dans le cadre de France Relance et du Plan Litoral 21. Les 20 projets retenus (sur 35) de la première session ont été présentés à Peyriac-de-Mer dans l’Aude, par le préfet de Région, Etienne Guyot et Didier Codorniou, 1er vice-président de la Région Ocitanie Pyrénées-Méditerranée.

Vous rêvez de partir à la découverte de la faune marine, mais masque et palmes ne vous font pas rêver ? Il existe une solution : l’aquarium ! Pour se plonger dans l’univers marin tout en restant au sec. Le tout nouveau site “Oniria” à Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales) enrichit cet été l’offre des aquariums à découvrir en Occitanie…

Cinquante moulins à vent flottants, au large du Golfe du Lion et de Paca, d’ici 2028 dans une zone de 3 300 km2, entre 15 km et 60 km au large. Tout le monde peut donner son avis en ligne ou lors de réunions ! L’État et RTE ont lancé la concertation, via la commission nationale de débat public. La décision sera prise – ou pas – en 2022, quelques semaines avant la présidentielle…

La Fondation Banque Populaire du Sud a octroyé 73 500 € en juin 2021 à 32 projets associatifs ou portés par des jeunes. Quatre associations d'Occitanie ont été distinguées pour des projets innovants destinés à sensibiliser le grand public à la richesse naturelle de la Méditerranée et à la nécessité d’agir pour la préserver : Ailerons (Montpellier), Ecolocal (Narbonne), Docatimages (Port-Vendres) et Travel Doc (Argelès-sur-Mer).

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Pour soutenir “Surfrider Europe”, association de référence dans le combat pour la protection de l’océan et de ses usagers, la marque perpignanaise “Maillot Français” lance la collection “Les Gardiens de l’Océan” 100% Made in France et recyclée. Pour l’achat d’un maillot recyclé ou d’un t-shirt Low Impact, 5 € seront reversés à l’association.

La filière est en plein essor, y compris en Méditerranée pour la grande plaisance. Et les besoins en emploi progressent fortement, grâce à l’apport de nombreux nouveaux métiers. L’économie maritime mondiale pourrait représenter 40 millions d’emplois d’ici 2030. Avec le deuxième plus grand domaine maritime au monde (plus de 10 millions de kilomètres carrés), la France dispose d’un formidable potentiel de développement.

Doté d’une vision sophistiquée, intelligent, avec une extraordinaire adaptation à l’environnement… Dans sa chronique, le directeur de l’aire marine protégée de la côte agathoise, Renaud Dupuy de la Grandrive, nous explique combien cet animal à tentacules dont on se sert également pour faire des bijoux et même de l’artisanat, est extraordinaire !

Reconnue d’intérêt général depuis 2017, l’association Project Rescue Ocean a été créée en 2015 à Béziers (Hérault) par Benoît Schumann. Composée d’un millier de bénévoles et suivie par près de 50 000 followers sur les réseaux sociaux, l’association vise à faire évoluer la conscience collective en matière de respect de l’environnement.

Alors que le contexte en mer ne cesse de se détériorer, une grande exposition photo itinérante invite à tous ceux qui refusent la fatalité des noyades par milliers aux portes de l’Europe, à se mobiliser. Première escale à Sète (Hérault) pour ce rendez-vous proposé par SOS Méditerranée, avec le soutien de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée.

Alors qu’un fort coup de mer est à l’oeuvre sur le littoral, une promotion entière d’élèves architectes planchent sur la résilience de la côte face au réchauffement climatique qui s’accélère. Et plus précisément sur l’habitat collectif. Le but : sensibiliser ces futurs professionnels et sortir de l’idée de domination de la nature. Et s’adapter.