Une aide unique en France pour les jeunes qui prennent le train ; une carte Occ’ygène avec de nombreuses réductions ; trois millions de billets de train à petits prix ; aides à la garde d’enfants ou au logement des saisonniers… La Région Occitanie déploie dispositifs et mesures pour maintenir un haut niveau de fréquentation, rester attractif et limiter les freins à l’embauche des saisonniers.

Alors que le congrès mondial de l’éolien flottant se déroule à Montpellier, les représentants des régions Occitanie, Pays de la Loire, Région Sud et Bretagne défendent une vision d’avenir pour notre souveraineté énergétique. Carole Delga a annoncé un nouveau partenariat avec l’industriel Schlumberger à Béziers pour la création d’un site d’essai. En vue de la mise en place d’une filière branchée sur la production d’hydrogène vert.

Ce vendredi après-midi, la volière pour oiseaux de mer du centre de sauvegarde de la faune sauvage, à Villeveyrac (Hérault), a été inaugurée en présence d’Alain Bougrain-Dubourg, président de la LPO, et de Carole Delga, présidente de région, qui l’a cofinancée. Au delà de cet outil, la Région s’est engagée dans une ambitieuse convention en faveur de la biodiversité.

Des couleurs, des chants, du vent qui claque dans les voiles épaisses de l’histoire… Seul rassemblement de vieux gréements en Méditerranée, la manifestation bisannuelle vient de resigner son partenariat avec la Marine nationale et le musée de la Marine, à Toulon. On attend 300 000 visiteurs sur les quais de Sète, du 12 au 18 avril. L’association doit décider ou non de la venue du Shtandart, voilier qui n’a de russe que le pavillon. Le capitaine a rompu avec le régime de Poutine. Mais Escale a Sète ne veut prendre aucun risque.

Guerre en Ukraine, recherche de l’indépendance énergétique, présidentielle… Le cocktail a eu raison des atermoiements. Personne ne s’attendait à une décision aussi rapide. Deux parcs d’éoliennes flottantes géantes – hautes comme la Tour Eiffel ! – pousseront au large de Port-la-Nouvelle (Aude) et de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) avec l’ambition de couvrir 10 % des besoins en électricité de l’Occitanie et de Paca. Si Macron est réélu, on déploiera ainsi 50 parcs éoliens en mer d’ici 2050.

Avec huit territoires-cible, l’Occitanie est la région qui a le plus de contrats de destination imaginés dans le cadre du plan de relance. Sur un budget global de 3,5 M€, plus de 1,4 M€ seront réservés cette année à des actions de promotion auprès de la clientèle européenne qui, à cause de la crise, n’a pas retrouvé son plein niveau de 2019. L’Occitanie espère aussi garder sa place de leader en France pour la clientèle française.

Après avoir rencontré 4 000 personnes dans 34 communes, recueilli des milliers de témoignages, organisé 131 événements et ateliers, la Commission du débat public vient de publier son compte rendu. “L’un des arguments forts, c’est l’exigence très forte d’information du public pour attendre les enseignements des fermes pilote” qui… n’existent pas encore. L’Etat et RTE ont jusqu’au 31 mars pour fournir “des réponses précises et argumentées”. Et dire s’ils poursuivent ou non le projet de 50 machines géantes en Méditerranée.

(Avec vidéos). A quelques jours de la présidence française de l’Union européenne, Annick Girardin a fait plus que déminer le terrain face à la baisse inquiétante du nombre de jours de pêche : “combative”, elle a promis de rechercher “des aides et aussi des accompagnements innovants à inventer pour compenser les pertes de chiffre d’affaires”. Les pêcheurs, qui avaient fait grève il y a une semaine, sont globalement satisfaits de cette approche. La Région Occitanie propose des Etats généraux de la pêche.

Dis-Leur ! décrypte les projets de Sète, Carnon et Castelnau-le-Lez. Leur leitmotiv : rendre la ville plus “paisible”, en “renaturant” leurs grands axes, favorisant les mobilités douces et rognant la place des voitures. David Lestoux, qui a rédigé le rapport national sur les centres-villes, et Laurent Chapelon de l’université Paul-Valéry de Montpellier 3 expliquent les raisons de cette tendance de fond.

C’est une première. Absence de stratégie d’ensemble locale mais pas de solutions juridiques nationales : telle est la complexité d’intervention des collectivités. À Vias, les magistrats de la chambre régionale des comptes reconnaissent la grande difficulté pour les collectivités de gérer cette problématique qui engloutit beaucoup d’argent. “Le recul stratégique est inévitable”, juge la présidente.

La mer blanchit plus de 115 jours par an sous l’effet de notre vent dominant. Puissant, rafaleux, saoulant, il a la réputation de battre des records de vitesse et de rendre fou… La tramontane, qui a aussi inspiré Brassens, Marco Polo, Victor Hugo, a une vraie utilité dans l’écosystème marin. Sans parler des “voileux” ! Lisez cette chronique inspirée de Renaud Dupuy de la Grandrive, directeur de l’aire marine protégée d’Agde.

Très attendu, le salon nautique du Cap d’Agde, 4e français, fait le plein. Il est l’exemple de l’engouement des Français pour le nautisme sous toutes ses formes. “Nous sommes dans une bonne dynamique”, explique l’organisateur Jean-Pierre Boyer. “On voit l’avenir avec confiance”, confie la grand-mottoise Colette Certoux, vice-présidente de la Fédération des industries nautiques. Explications.

Marseille : Face aux défis environnementaux, les experts du Plan Bleu (centre d'activités régional du plan d'action pour la Méditerranée de l'Onu) et du MedECC (Experts méditerranéens sur le Changement Climatique et Environnemental) dressent un constat alarmant de l'état de l'environnement et du développement dans le bassin Méditerranéen.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Lacune de connaissances, spécificité des habitats, fragilité de la ressource… Les participants à l’un des rendez-vous avec le public L’éolien flottant, une pression soutenable ? se sont montrés critiques quant à l’opportunité d’installer sans risques des éoliennes en mer dans le Golfe du Lion. Mercredi, la ministre Barbara Pompili participera à un point d’étape de la concertation à Marseille.

Deux photographes héraultais, Mathieu Foulquié et Renaud Dupuy de la Grandrive, par ailleurs directeur de l’aire marine protégée d’Agde, exposent 30 photos grand format au Congrès mondial de la nature à Marseille qui fait la part belle aux habitats et espèces invasives. Les herbiers de Posidonies sont d’ailleurs au coeur des débats de ce Congrès qui se tient tous les quatre ans.