Des chercheurs toulousains ont passé à la moulinette 117 351 articles de journaux. Pour Pascal Marchand, le directeur, "les Gilets jaunes ont désorienté la presse. On est passé d'une recherche de référence pour les journalistes à un mouvement qui a imposé la sienne"

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

À Sète, une dizaine d'apprentis-cinéastes ont conçu un charmant court métrage. Comme eux, plusieurs dizaines de milliers d'enfants sont ou seront concernés par un nouveau dispositif d'accès à la culture sous l'égide d'une trentaine de conventions en Occitanie. Une réussite que nous décrypte Valérie Travier de la Drac.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Le harcèlement touche 700 000 élèves en France. Le 7 novembre a été décrétée Journée nationale de lutte contre ce fléau et sensibiliser enfants, adolescents et personnel scolaire. En Occitanie, trois associations font un travail remarquable auprès des victimes et des familles.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Rendre les transports collectifs - bus, tramways, métros - gratuits est-ce envisageable ? Souhaitable ? Pour Laurent Chapelon, professeur en mobilité urbaine à l'université de Montpellier, c'est un choix fort qui engage une ville dans une voie plus vivable.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Pour défendre la cause animale, la Montpelliéraine Charlotte Arnal a entamé un périple d'un an et 2 500 km à pied jusqu'à l'Assemblée. L'animalisme est devenu incontournable. Il a même un parti qui se prépare aux municipales. Alors, le droit des animaux, jusqu'où...?

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

A Lespinassière (Aude), cela fait 18 mois qu'Emmaüs expérimente l'accueil de prisonniers en fin de peine en vue d'une réinsertion dans la société. Avec une réussite certaine. Pour l'ancien président d'Emmaüs, Thierry Kuhn, "c'est moins coûteux et cela diminue la récidive".

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer