Très attendu, le salon nautique du Cap d’Agde, 4e français, fait le plein. Il est l’exemple de l’engouement des Français pour le nautisme sous toutes ses formes. “Nous sommes dans une bonne dynamique”, explique l’organisateur Jean-Pierre Boyer. “On voit l’avenir avec confiance”, confie la grand-mottoise Colette Certoux, vice-présidente de la Fédération des industries nautiques. Explications.

Leurs sacro-saintes heures de sport prennent les commandes de leur vie. Le sportif-addict sacrifie même parfois vie de famille et vie intime. Dis-Leur ! donne la parole à ces sportifs de plus en plus nombreux qui dépassent dangereusement leurs limites. Comme le décryptent Servane Heudiard, autrice d’un livre-vérité, sur cette dépendance appelée bigorexie ou Julie Hémar, chirurgien-dentiste à Sète et triathlète.

Compenser sincèrement son empreinte carbone en replantant des arbres ; apporter sa pierre à la lutte contre la révolution climatique : ce volontarisme entre dans les moeurs. Il existe de nombreux programmes. Dont un dans la région d’une Scop, gardoise, Agroof : 20 000 Pieds Sur Terre, réussissant à agréger en quelques mois une quinzaine d’entreprises marraines. Déjà 1 700 arbres plantés en un an et le double sans doute d’ici 2022 !

“Éco-anxieux”, les jeunes ont payé un lourd tribut à la crise. La Région Occitanie invente une aide de 400 € à 500 € mensuels en les aidant à financer la création d’une entreprise ou une formation. Cette aide complètera le futur revenu d’engagement annoncé par Macron et les autres aides de certains départements, comme la Haute-Garonne. Le but : que chaque jeune dispose d’un revenu décent d’au moins 1 000 € par mois. Par ailleurs, la Région propose à ses 230 000 lycéens de se former aux premiers secours gratuitement, de quoi sauver 2 000 vies.

La crise a été un formidable accélérateur du circuit court. Ce système favorise le bon et le bien manger, en respectant le producteur. Mais elle a aussi engendré nombre d’opportunistes. L’une des grandes spécialistes dans ce domaine, Yuna Chiffoleau, de l’Inrae de Montpellier, nous dit comment distinguer le bon grain de l’ivraie. Et cite des exemples vertueux à suivre.

À dix kilomètres à peine de Sète un tronçon de la doublement millénaire antique Voie Domitienne, en “état remarquable”, a été exhumé par les archéologues de l’Inrap. “Elle a servi activement à l’essor de Narbonne et de Nîmes durant cinq cents ans, entre Arles et l’Hispanie (l’Espagne) et aux voyageurs, marchands…”

Professeure à l’université Paul-Valéry de Montpellier, Isabelle Felici, qui participe à une conférence et une journée d’étude, à Sète, revient sur des aspects peu connus du poète, sur son ascendance italienne, notamment, pour en connaître la véritable influence sur sa vie et ses chansons. Pas si évident. Elle dit : “L’influence italienne était dans la société de l’époque…” Et :”Brassens était de culture 100 % française.” 

Des dentelles aériennes qui se confondent harmonieusement avec le paysage. Six ponts européens métalliques à grande arche, issus d’Occitanie mais aussi d’Allemagne, Italie et Portugal, et érigés à la fin du 19e siècle, sont candidats au patrimoine mondial de l’humanité. De quoi redorer la fierté de ces ponts jusque-là tombés dans l’oubli.

“C’est miraculeux ce que je fais…” Sans jouer des biscoteaux, Caroline Suné, 36 ans, est une star, à Frontignan, menant une vie de sportive de très haut niveau, notamment en force athlétique où elle est parmi les meilleures mondiales, mais aussi en rugby ; en tant qu’adjointe au maire et de manager de l’Equipe de France de rugby féminine des moins de 20 ans ! La championne, “usée”, se livre avec une rare sincérité et révèle aussi les coulisses peu reluisantes du monde sportif.

De plus en plus proposée à la vente sous toutes ses formes, y compris en complément alimentaire, l'aloe vera est une plante que l'on dit miracle et que Pierre Champy, professeur de pharmacognosie à Paris-Saclay, démystifie. L'homme de l'art démêle le vrai du faux d'un soi-disant superaliment.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Les (néo)banques sont spécialistes du “ripolinage” verdissant leurs produits pour coller aux besoins de leurs clients. À la Banque Populaire du Sud, coopérative engagée dans l’ESS depuis un siècle, on explique que la démarche est sincère et “légitime d’accompagner ses clients vers la transition énergétique”, en phase avec l’ADN de la banque qui a déjà créé trois e-agences à Nîmes, Montpellier et Perpignan. La BPS va aussi lancer en 2022 une enveloppe spécifique de 30 M€.

La fièvre du cyclisme gagne de plus en plus d’adeptes. Député Larem, Guillaume Gouffier-Cha a été chargé par le gouvernement d’une mission parlementaire sur une filière vélo en France pour que le pays devienne le numéro 1. Quelque 300 000 emplois sont en jeu, dont une partie en Occitanie, notamment via un cluster, à l’Isle-Jourdain (Gers).

Le département de l’Aude propose un système de partage de voiture innovant et solidaire, sans commission. Le système a été mis au point avec la coopérative Mobicoop qui a aussi développé des plate-formes dans l’Hérault et bientôt dans le Gers. La Région regarde tout cela de près pour proposer peut-être un modèle pour l’Occitanie.