Santé/Occitanie : « Toutes les personnes volontaires seront vaccinées »

Une vaccination. "En deux semaines, 42 287 personnes ont déjà été vaccinées en Occitanie : plus de 10 000 résidents dans près de 300 Ehpad ou Unités de soins de longue durée (USLD) qui ont commencé la vaccination ces deux dernières semaines, et plus de 30 000 professionnels prioritaires." Photo : DR.

Livraisons de doses en flux tendus, demandes de vaccination, élargies aux plus de 75 ans, en très forte hausse et une épidémie qui évolue de façon « extrêmement inquiétante », selon l’ARS Occitanie qui annonce que plus de 42 000 personnes ont déjà été vaccinées. La campagne va durer.

Lors d’une conférence de presse ce lundi après-midi, Pierre Ricordeau, directeur de l’ARS Occitanie, a fait le point de l’épidémie et de la vaccination. Autant dire que l’on est, comme dans toutes les régions, en flux tendus ! D’une part le ministre de la Santé, Olivier Véran, a promis « qu’un million de personnes seront vaccinées d’ici fin janvier » et que les vaccinosceptiques se font moins nombreux : 54 % des Français sont favorables à la vaccination, soit 15 points de mieux qu’il y a un mois, selon un sondage Ifop pour le JDD. D’autre part, la France n’a pas à ce jour assez de doses pour répondre à la demande croissante. Il y a 650 000 personnes de plus de 75 ans à vacciner en Occitanie qui compte presque 6 millions d’habitants – et 6,5 millions en France métropolitaine – dont la vaccination a débuté, pour eux également, ce lundi.

130 000 doses reçues en Occitanie

Le centre de vaccination de Sète-. Ph. Arnaud SCHLAMA

Déjà un million de rendez-vous ont été pris en France. Les plate-formes, à l’instar de Doctolib, sont asphyxiées par les demandes auxquelles on ne peut pas répondre, faute de doses. Du coup, dans certains départements, les rendez-vous sont carrément suspendus. « Nous avons reçu 130 000 doses à ce jour et d’autres rendez-vous seront ouverts prochainement en fonction des livraisons. Nous connaissons un afflux très important de demandes de rendez-vous. Ce n’est pas une surprise », a expliqué Pierre Ricordeau. Il a assuré : « Toutes les personnes volontaires seront vaccinées. La campagne va s’étaler dans le temps. Pour l’instant, nous n’avons que le vaccin de Pfizer. Pas encore le Moderna. Mais nous avons la perspective de l’arrivée d’autres vaccins fin janvier. Il y aura d’autres créneaux de rendez-vous en Occitanie en fonction des doses que nous allons recevoir. » Et d’ajouter : « La vaccination n’aura pas d’impact immédiat… »

Conjuguer la conservation à – 80 ° et le transport de ce vaccin et un souci de proximité. Nous avons environ un centre de vaccination pour 50 000 habitants, au-dessus de la norme nationale… »

Pierre Ricordeau, directeur de l’ARS

Interrogé sur une vaccination de masse qui patine et sur le refus de mobiliser de grandes salles pour changer d’échelle, Pierre Ricordeau a répondu, en substance : « Dans chaque département, une large concertation avec les collectivités, a permis de faire le maximum, de créer le maillage le plus équilibré possible. » Car il faut faire avec une contrainte de taille : « Conjuguer la conservation à – 80 ° et le transport de ce vaccin et un souci de proximité. Nous avons environ un centre de vaccination pour 50 000 habitants ce qui est au-dessus de la norme nationale proposée… » Ajoutant : « En plus de ces 130 000 doses, un autre quota de doses sera bientôt envoyé à 200 Ehpad, en plus des 300 où la vaccination avait déjà commencé. »

« Un fort engouement en Occitanie »

Le centre de vaccination de Sète-. Ph. Arnaud SCHLAMA

Selon la préfecture de Région, on note une forte mobilisation pour la vaccination des personnes âgées et des patients les plus à risque en Occitanie. « Depuis son démarrage, explique-t-on en préfecture, la campagne de vaccination suscite un fort engouement en Occitanie. Elle va se déployer progressivement au cours de prochaines semaines, au rythme des livraisons régulières de vaccins. » Et de préciser : « En deux semaines, 42 287 personnes ont déjà été vaccinées en Occitanie : plus de 10 000 résidents dans près de 300 Ehpad ou Unités de soins de longue durée (USLD) qui ont commencé la vaccination ces deux dernières semaines, et plus de 30 000 professionnels prioritaires. La campagne se poursuit pour ces publics. Dès cette semaine, la vaccination démarre dans plus de 220 Ehpad ou Usld supplémentaires en Occitanie. »

118 centres de vaccination

Ce lundi, la campagne de vaccination s’élargit aussi à toutes les personnes âgées de plus de 75 ans et aux patients les plus à risque face au virus. Ces personnes prioritaires sont désormais accueillies sur rendez-vous dans 118 centres de vaccination déployés dans chaque territoire en Occitanie. Cette seconde étape de vaccination s’étale nécessairement sur les semaines à venir, au fil des livraisons régulières de vaccins. Les prises de rendez-vous ont changé de braquet (1).

« Épidémie forte et régulière »

Et ce, alors que l’évolution de l’épidémie est « à nouveau forte et régulière » en Occitanie. « Avant Noël, nous comptions quelque 800 cas par semaine. On en est à 1 400 cas. Avec un taux d’incidence élevé de 170 cas positifs en moyennes pour sept jours et pour 100 000 habitants, avec une tendance à l’homogénéisation entre les 13 départements d’Occitanie. » Idem pour les admissions à l’hôpital : de 300 cas par semaine en décembre à 500 cas par semaine actuellement soir + 66 %. « On est certes encore loin du pic le plus hait de la deuxième vague (jusqu’à 1 300/semaine) mais la tendance est très clairement à la hausse. » On enregistre 90 nouvelles admissions en réanimations par semaine ( +33 %), certes là aussi loin du pic de plus de 250/semaine. Les Ehpad suivent cette évolution avec 400 cas contre 300 il y a un mois.

Enfin, Pierre Ricordeau a confié l’existence de « quatre cas du variant anglais du covid-19 et qu’un certain nombre de cas suspects sont en cours de vérification. »

Olivier SCHLAMA

  • (1) Depuis vendredi matin, la prise de rendez-vous pour la vaccination de ces personnes prioritaires a confirmé un très fort engouement : à ce jour, plus de 70 000 rendez-vous ont été pris auprès des centres de vaccination en Occitanie, pour une première injection entre le 18 janvier et mi-février.
  • Vendredi dernier, 60 000 personnes ont appelé la plateforme téléphonique régionale ouverte au 0809 54 19 19.
  • Le site internet national www.sante.fr, a connu dès vendredi 15 janvier une activité extrêmement élevée avec 2,5 millions de visites, et jusqu’à 20 000 connexions par minutes. En appui, la carte interactive des centres de vaccination de la région reste accessible sur le site de l’ARS Occitanie, pour faciliter les démarches de prise de rendez-vous en ligne dans le centre le plus proche.

La crise du covid, c’est sur Dis-Leur !