Masques partout : « Une nouvelle religion qui n’a pas fait ses preuves… »

Photo : Olivier SCHLAMA

Considéré à tort comme la panacée, le masque est la vedette de cette rentrée. L’exécutif l’impose un peu partout, y compris dans la rue, notamment dans l’Hérault. Certains s’élèvent contre le tout-masque. Sommité médicale incontestée, président de la mission d’évaluation de la gestion du covid, Didier Pittet, dit que « le masque a été politisé, l’hygiène des mains et distanciation sont primordiales ».

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer