Alors que les conséquences du covid-19 s’annoncent désastreuses pour l’emploi, la Région Occitanie saisit l’opportunité d’un plan d’investissement pour un nouveau modèle de société et de promotion d’énergies décarbonées visant à atténuer le réchauffement climatique et aussi à créer de l’emploi. Une démarche de cette ampleur « unique en Europe »

À Montpellier, le CNRS a mis au point un test salivaire 100 % made in France, complémentaire de ceux existants. Il sera disponible sur prescription le 15 juin. Simple d'utilisation, il permet de lire le résultat en quelques minutes à l'oeil nu. Des pays se sont déjà positionnés. Une vraie avancée.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Des chercheurs nîmois ont lancé une vaste enquête montrant, entre autres, une hausse des dépressions huit fois supérieure à la normale. Le but est de dégager des pistes pour anticiper les effets néfastes du confinement et imaginer des prises en charge surtout s'il y a plusieurs vagues d'épidémie et de reconfinement.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Cette rentrée des classes le 12 mai suscite une multitude de questions du côté des parents et des instits alors que le protocole sanitaire vient d’être publié (à lire ci-dessous). Un vrai casse-tête. C’est dans ce contexte que 329 maires d’Île-de-France refusent une rentrée à marche forcée. Ils l’ont écrit à Macron qui, après le volontariat des parents, accepterait celui des communes… Quelle cacophonie !

Mal protégés, mal identifiés, sans branche professionnelle, disséminés… Les métiers d’art vivent un cauchemar à cause de la crise qui accentue leur fragilité. Une crise qui peut être un moyen de redéfinir ce secteur qui souffre d’un manque de reconnaissance. Dis-Leur fait le point avec la présidente nationale des Ateliers d’Art, Aude Tahon.

La CCI de l’Hérault vient de mettre deux numéros en place : 06 14 28 07 11 et 06 35 49 62 54 derrière lesquels des psychologues sont à l’écoute des chefs d’entreprise qui en ressentent le besoin. Pour les autres départements, le gouvernement a missionné une association nationale, Apesa France, qui vient elle aussi lancer un numéro vert : 08 05 65 50 50.