A l’heure où l’étranger est souvent fustigé, Syuzanna Sahakyan est l’exemple d’une « France des possibles », selon la formule de la présidente d’Emmaüs Montpellier, Martine Marragou. Le député LaRem Patrick Vignal, qui lui a remis la récompense, a souligné « l’intégration d’une jeune réfugiée qui s’accomplit dans sa nouvelle citoyenneté ».

Depuis sept ans, les élèves de l'école d'architecture de Toulouse inventent avec succès la ville de demain. Des ateliers, des propositions... Cette année, toute leur attention a porté sur Saint-Pons-de-Thomières (Hérault). Dont les habitants sont appelés, ce jeudi, à les découvrir.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer