C’est une première en France. Et c’est à Lunel, dans l’Hérault. L’association l’Avenir des possibles met en place la première maison destinée principalement à l’accueil et à la formation des autistes. Son innovation : la prise en charge globale de l’autisme censé préparer à terme à une certaine autonomie dans la société.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Entre Montpellier et Sète, sur le littoral, un couple teste un projet d’une vigne en permaculture associant céréales, plantes, arbres et animaux. Le but : en deux ans mettre au point une méthodologie pour qu’un plus grand nombre en profite. Une première en France et qui est l’un des deux coups de coeur en Occitanie du ministère de l’Écologie et pour laquelle vous pouvez voter ! Reportage.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer

Les Elco c’est un vieux dispositif, très discret, piloté par l’Éducation nationale et plusieurs pays partenaires liés par des accords internationaux depuis 1977. Sa philosophie : en dehors des heures de cours classiques, on enseigne plusieurs langues étrangères, dont majoritairement l’arabe, à quelque 85 000 enfants en France, du CE1 au CM2, dont 3 435 sont concernés dans l’académie dont 2 000 dans l’Hérault. Le principe : favoriser leur intégration tout en maintenant le lien avec leur langue maternelle enseignée par des professeurs étrangers “dûment diplômés”. Et éviter ainsi les dérives. L’ancien directeur de cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, explique pourquoi, selon lui, le dispositif “n’est pas satisfaisant”. Emmanuel Macron vient de se rallier à cette position et les interdit dès la prochaine rentrée.