Notamment absentes de Toulouse et Montpellier, les campagnes de suivi d'Atmo, qui n'ont débuté il y a seulement deux saisons, ne couvrent pas encore toute l'Occitanie. Elles ont débusqué la présence de molécules utilisées dans la viticulture, l'arboriculture ou les grandes cultures. Certaines sont suspectées d'être des perturbateurs endocriniens. Les résultats sont toutefois à manier avec précaution : il faut aussi tenir compte "de l'effet cocktail" et du lien avec certaines pathologies. Surtout que, dès 2022, l'organisme suivra le glyphosate, le cuivre et le soufre.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Malgré le contexte sanitaire encore incertain, la filière vin a décidé de maintenir le salon “Wine-Paris & Vinexpo Paris”, prévu du 14 au 16 février à la Porte de versailles. C’est ce qui a été annoncé cette semaine depuis le domaine de Manse, siège de Vin de Pays d’Oc. Quant à “MillésimeBio”, il aura bien lieu au Parc des Expositions de Montpellier. du 28 février au 02 mars.

L’Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire juge le système d’étiquetage coloré Nutri-Score, inadapté aux produits sous Signes Officiels de Qualité et d’Origine et aux produits traditionnels de qualité. La crainte : que les consommateurs s’en détournent au profit de denrées industrielles dont la recette est souvent transformée pour être mieux notées.

Le Premier ministre et le ministre de l’Agriculture sont allés à la rencontre des viticulteurs de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales le 17 avril, pour “témoigner de la solidarité nationale envers les filières touchées par le fort épisode de gel.” Ce mercredi, c’est Etienne Guyot, le préfet de Région, qui se rend dans le Frontonnais (Haute-Garonne).

La Champagne, une région clé dans l’histoire de la viticulture. L’histoire de ses vins d’avant le champagne que nous connaissons, effervescent, était énigmatique jusqu’à ce que des chercheurs montpelliérains du CNRS découvrent que ce sont les cépages du Sud qui poussaient jadis dans cette région, à la faveur de changements climatiques et sociétaux.

Aridité, canicule, des habitants qui souffrent, une viticulture assoiffée… Les étés se suivent et se ressemblent de façon récurrente en Occitanie. Dans ce contexte, la société gardoise BRL, présidée par Damien Alary, qui gère le réseau hydraulique régional, s’impose comme un acteur incontournable dans la mise en place de solutions pour moins et mieux consommer la ressource.Son DG, Jean-François Blanchet, livre sa vision dans un entretien à Dis-Leur.

Les viticulteurs d’Occitanie, première région productrice de vin au monde, ont souffert de la crise sanitaire liée au coronavirus. Pour faire face, la Région a lancé en concertation avec les professionnels, un plan inédit de 14 M€. Et les vignerons se mobilisent pour accueillir au mieux les vacanciers et faire connaître leurs meilleurs produits…

Selon l'Etude Millésime Bio 2020, en 2023, la France aura le deuxième plus grand vignoble bio du monde, derrière l'Italie. On comprend le succès du salon professionnel Millésime Bio, à Montpellier (27-29 janvier) qui attend cette année 1300 exposants, venus de 22 pays !

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer