Il faut lire ce livre commis par un journaliste héraultais, ancien dirigeant d’un groupe de presse, et pas seulement parce que les bénéfices seront reversés à l’institut Pasteur. Ou parce qu’il serait un bon divertissement en cas de nouveau confinement total ou localisé. Travaillé à l’humour et l’autodérision, écrit au jour le jour, il fait du bien !

Depuis le 16 mars, les écoles sont fermées, coronavirus oblige. Depuis, les enseignants s’escriment à donner exercices, devoirs et activités par le biais d’internet. Dis-Leur publie des témoignages de parents et d’instits frôlant parfois le surmenage. Dans un entretien à Dis-Leur Sophie Béjean, rectrice d’académie, dit les comprendre. Et annonce la distribution de centaines d’ordinateurs et de kits pédagogiques aux enfants défavorisés.