Visio soirées : Un moment entre potes, « presque » comme avant

Une nouvelle forme de sociabilité qui se développe au fil du confinement... Photo D.-R.

WhatsApp et Messenger, ces applications grand public, étaient jusqu’ici utilisées pour discuter par message avec des amis, de la famille ou des collègues de travail. Néanmoins, ces plateformes ont un point commun jusqu’ici peu exploité, les discussions vidéo. Depuis le début du confinement, ce type de communication s’est développé et a donné naissance aux visio soirées.

Marie-Aline, 28 ans, a découvert cette nouvelle mode grâce au bouche-à-oreille. « Une copine m’en a parlé. Elle avait vu ça sur Facebook et depuis on se retrouve à plusieurs presque tous les soirs en vidéo. On utilise Messenger et WhatsApp car certains de mes amis n’ont pas Skype… » Le discours est similaire du coté de Jean-Rémi, 31 ans. « J’utilise WhatsApp car tous mes amis l’ont. On se retrouve une fois par semaine environ. On n’utilise pas Skype et Zoom car ce sont des applications que l’on privilégie pour le travail. »

Des heures à discuter, comme dans la vraie vie

Les applications créées pour effectuer essentiellement des discussions vidéo, pâtissent de leur image professionnelle lors du choix des amateurs de visio soirées. Messenger et WhatsApp bénéficient également d’un avantage conséquent, ils font partie des plateformes les plus téléchargées sur smartphone. Ne pas à avoir à télécharger de nouveau logiciel est un atout qui pèse dans l’esprit des utilisateurs.

Pour garder le contact, les « applis » sont au rendez-vous. Photo D.-R.

Pour Benjamin, 21 ans, les visio soirées sont avant tout un moment pour jouer. « Avec mes amis on a fait des concours d’anecdotes, des petits bacs ou même des blind test. On le fait de manière ponctuelle, on ne prépare rien mais j’essaye toujours d’avoir une bière à côté de moi quand on commence » s’amuse l’étudiant.

Cette ambiance s’apprente peu à peu pour certains à de véritables soirées, permettant d’oublier un peu la situation actuelle. D’après Benjamin : « Ça m’aide énormément à lutter contre l’ennui. C’est l’activité qui me permet le plus d’échapper au confinement. C’est vraiment un moment fun ! » Marie-Aline rejoint l’étudiant sur ce point : « Pour moi c’est LE moment de la journée. On discute, on joue, on mange ensemble. Ça nous est déjà arrivé de passer quatre heures à discuter comme en réel. »

Effet de circonstance ou habitude qui va s’ancrer ?

ON parle surtout de visio apéros, mais ça marche aussi au petit-déjeuner… Photo D.-R.

Si cette activité est devenue un moment incontournable pour certains, la fin du confinement entrainera-t-elle également la fin de ces visio-soirées ? Jean-Rémi reste prudent à ce sujet : « Je ne faisais pas cela avant le confinement donc je ne pense pas que cela va s’inscrire dans le temps. »

Au contraire Benjamin voit un beau futur pour cette activité nocturne et va même plus loin : « Le phénomène peut véritablement s’installer. Je pense même que les appels téléphoniques pourraient être abandonnés au profit des appels vidéo grâce à cette expérience imposée… »

Durable ou pas, avec ces visio soirées, ou les visio apéros de plus en plus prisés, c’est en tout cas une nouvelle forme de sociabilité qui s’invente au jour le jour !

 

Arthur DIAS

Dis-Leur ! que la vie continue !