L’Agglopôle de Sète présentait ce mardi sa pépinière d’entreprises qui trouvera sa place dans un écosystème complet d’accompagnement de créateurs. C’est l’une des 50 d’Occitanie et des 500 de l’Hexagone. Dorothée Lépine de l’agence de développement économique AD’OCC insiste : “Les pépinières sont un lieu central du développement économique. Pour le pionnier, René Silvestre, “la solution marche mais on pourrait l’améliorer”, plaidant pour que les privés bénéficient d’un avoir fiscal pour investir.

Après l’immersion spectaculaire de récifs en béton 3 D bas carbone dans la bande des 300 mètres, il y a quelques mois, la commune héraultaise s’illustre avec l’immersion, prévue en juin, d’un “village” de récifs artificiels ! C’est le plus gros chantier de ce type au monde. La station balnéaire, qui accueille plus de 4 000 anneaux et 300 000 touristes chaque année dont de nombreux clubs de plongée, démontre que l’on peut concilier tourisme et protection de l’environnement.

Protéger la biodiversité et les habitants des inondations, maintenir la qualité du milieu… Agissant sur le bassin versant de la lagune, le Syndicat mixte du bassin de Thau exerce une activité très importante en entretenant… 60 cours d’eau ! Une action exemplaire, comme le confirme l’hydrologue montpelliéraine Emma Haziza pour qui la ripisylve joue un rôle prépondérant dans le cycle de l’eau.

Guerre en Ukraine, recherche de l’indépendance énergétique, présidentielle… Le cocktail a eu raison des atermoiements. Personne ne s’attendait à une décision aussi rapide. Deux parcs d’éoliennes flottantes géantes – hautes comme la Tour Eiffel ! – pousseront au large de Port-la-Nouvelle (Aude) et de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) avec l’ambition de couvrir 10 % des besoins en électricité de l’Occitanie et de Paca. Si Macron est réélu, on déploiera ainsi 50 parcs éoliens en mer d’ici 2050.

Il n’y a pas que les vignes ou le tourisme ! Au travers de la peinture, de la géologie, du littoral et même du point de vue des jardins, des paysages sonores ou du vent, façonneur évergétiste, etc., la dernière livraison de la revue Études Héraultaises propose une redécouverte de ce département, l’un des plus variés de l’Hexagone. Déambulons ensemble !

C’est une première. Absence de stratégie d’ensemble locale mais pas de solutions juridiques nationales : telle est la complexité d’intervention des collectivités. À Vias, les magistrats de la chambre régionale des comptes reconnaissent la grande difficulté pour les collectivités de gérer cette problématique qui engloutit beaucoup d’argent. “Le recul stratégique est inévitable”, juge la présidente.

La mer blanchit plus de 115 jours par an sous l’effet de notre vent dominant. Puissant, rafaleux, saoulant, il a la réputation de battre des records de vitesse et de rendre fou… La tramontane, qui a aussi inspiré Brassens, Marco Polo, Victor Hugo, a une vraie utilité dans l’écosystème marin. Sans parler des “voileux” ! Lisez cette chronique inspirée de Renaud Dupuy de la Grandrive, directeur de l’aire marine protégée d’Agde.

Deux photographes héraultais, Mathieu Foulquié et Renaud Dupuy de la Grandrive, par ailleurs directeur de l’aire marine protégée d’Agde, exposent 30 photos grand format au Congrès mondial de la nature à Marseille qui fait la part belle aux habitats et espèces invasives. Les herbiers de Posidonies sont d’ailleurs au coeur des débats de ce Congrès qui se tient tous les quatre ans.

Crainte des transports en commun pendant l’épidémie, création de coronapistes à Montpellier et Toulouse, multiplication des aides… L’outil crée l’usage : l’Insee dénombre au moins 60 000 adeptes qui se mettent en selle pour aller au travail, avec davantage d’hommes que de femmes. Pour autant, il reste du chemin à parcourir hors des grandes agglomérations

Finances, démographie, services, culture, etc. La chambre régionale des comptes d’Occitanie a scanné 26 villes moyennes, plébiscitées dans les sondages, en appelant, au delà du bilan, à penser la ville de demain, davantage mobilisée en réseaux et aux projets complémentaires des communes de leur territoire. Et à la recherche d’un équilibre avec Montpellier et Toulouse. Décryptage.

Dans la Région, une trentaine de communes pourraient tomber dans l'escarcelle de l'ex-FN qui dirige ou soutient déjà Beaucaire et Béziers. Le point avec le politologue Dominique Sistach de l'université de Perpignan qui évoque dans l'éventualité de victoires multiples du RN la possibilité de créer une Ligue du Sud bis en vue des régionales.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer