Afin de promouvoir le transport ferroviaire, la Commission européenne a déclaré 2021 “Année européenne du rail.” La Région Occitanie a pris un train d’avance sur ce sujet, en investissant dans ce mode de déplacement moins polluant. Objectif : 100 000 voyageurs quotidiens d’ici dix ans dans le réseau liO. Rendez-vous dans 5 gares de la région.

TOULOUSE : C'est une filiale du groupe Safran, "Safran Electrical & Power" qui équipera les dirigeables LCA60T (Large Capacity Airship 60 Tons) de la société "Flying Whales", qui développe un programme de dirigeables à forte capacité de transport. Premier vol prévu en 2024. "Un projet "visionnaire et unique" selon le DG de "Safran Electrical & Power".

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

[Mis à jour le 2 septembre 2021] L’union fait la force : la présidente de Région, Carole Delga (PS), le maire de Montpellier Mickaël Delafosse (PS) et celui de Toulouse, Jean-Luc Moudenc (LR), avaient su avancer ensemble pour relancer ces projets à grande vitesse à l’arrêt depuis 30 ans. Quatre mois après, la présidente de Région affirme ce jeudi que “le tour de table financier est validé” et que l’enquête publique sera bientôt lancée.

Carole Delga, présidente de Région, et Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, ont présenté cet après-midi des ambitions communes pour un meilleur déploiement ferroviaire en Occitanie. La première met “sur la table” 800 M€. Et attend la réponse du gouvernement pour l’autre moitié du financement. Le second a salué l’investissement de la Région.

Après Montpellier, Nîmes, Perpignan, Sète se lance dans l'autopartage. Zoom sur cette nouvelle philosophie de transport en pleine croissance. Comme le confirme la "licorne" du secteur, Citiz, dont l'une des coopératives, à Toulouse, fête ses dix ans, et qui a du mal "à absorber les nouvelles inscriptions..."

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Le projet de navette électrique autonome de Car Postal, la poste suisse, a débuté il y a deux ans. Ce lundi 4 septembre, c’est une version déjà aboutie qui a été présentée et que tout le monde peut tester jusqu’au 15 septembre le long de la promenade du Lido. Une première en France pour le constructeur. L’agglo de Sète pourrait être intéressée. Même à 250 000 euros l’unité, c’est peut-être un investissement d’avenir. Et un bénéfice en terme d’image.