Carole Delga, présidente de Région, et Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, ont présenté cet après-midi des ambitions communes pour un meilleur déploiement ferroviaire en Occitanie. La première met « sur la table » 800 M€. Et attend la réponse du gouvernement pour l’autre moitié du financement. Le second a salué l’investissement de la Région.

Une belle histoire de tortillards. Dans la région, deux trains se distinguent. Le Cévenol, symbole de la lutte des territoires, désormais exploité par la Région Occitanie, et la ligne de l’Aubrac ou Causses-Cévennes qui vient de bénéficier d’investissements lourds. Ces deux trains mythiques devraient le rester pour les générations futures.

Sous l'impulsion d'initiatives privées, dont celle d'un Montpelliérain, Eric Boisseau, qui a un projet de deux trains, les très pratiques sleeping, concurrencés par les cars Macron et les les vols low cost au point de quasiment disparaître, pourraient renaître, notamment en Occitanie.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer