En élaborant un plan vélo, le département de l’Aude, où 42 % des collégiens habitent à moins de dix minutes à vélo de leur établissement, veut passer à la vitesse supérieure. Pour le peaufiner, la présidente, Hélène Sandragné s’est rendue dans le département voisin des P.-O. qui a déjà engagé, lui, 41,9 M€ dans le vélo et compte arriver à 700 km de voies réservées en quatre ans. “Il y a des besoins et une vraie demande”, exprime la présidente de l’Aude qui y voit aussi un moteur économique.

Grâce à des centaines de compteurs, on en sait un peu plus sur l’usage du vélo. En ville et en zone rurale. Selon Vélos & Territoires, le “vélotaf” (pour aller au travail et à l’école) a le vent en poupe. Dans les deux capitales régionales, on dépasse allègrement les 20 000 passages par jour en moyenne (+ 10 % dans la Ville Rose). Faudra quand même faire chauffer un peu plus les mollets pour que la petite reine atteigne 12 % des modes de déplacement voulus contre 5 % aujourd’hui en France.

Ce ne seront pas des RER comme en région parisienne avec lignes dédiées. Ce principe édicté par Macron pour faciliter l’accès aux grandes villes et convaincre les gens d’utiliser les transports plus propres pourrait améliorer sensiblement l’interconnexion de tous les moyens de transports dans la Région. Le Parlement vient d’en entériner le principe. Dans l’attente d’une validation par le gouvernement et surtout des moyens de cette ambition, le vice-président de la région, Jean-Luc Gibelin, dresse le portrait-type des besoins en Occitanie. 

La question de la mobilité est un vrai sujet de société, lorsqu’on sait qu’en France près d’un tiers des jeunes de 18 à 24 ans renonce régulièrement à des services du quotidien faute d’avoir un moyen de transport pour s’y rendre. Dans ce domaine, la Région Occitanie se veut exemplaire pour encourager ses habitants à se déplacer à moindre coût, mais aussi de manière plus écologique,

FlixBus, leader mondial du transport de voyageurs sur route, vient de lancer une nouvelle ligne reliant Barcelone à Perpignan. Les passagers peuvent dès à présent réserver des billets (tarifs à partir de 4,99 €) sur le site web ou l’application FlixBus.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

En Occitanie, à peine six d’entre-elles sont dédiées à des publics en difficulté, dont une vient d’ouvrir à Perpignan et une 7e est envisagée à Béziers. Grâce à une pédagogie adaptée, le permis y est synonyme d’inclusion alors que, plus largement, un quart des Français sont sans solution de déplacement. Thomas Chevillard, président de Mob’In France, dit : “Cela peut n’être que le dernier étage d’une fusée pédagogique.” Et les besoins sont importants.

Chargées jusqu'à la loi "3 DS" de ne contrôler que les comptes publics, les CRC, chambres régionales, ont désormais mission d'évaluer aussi l'impact des politiques publiques. Celle d'Occitanie va sans doute commencer par deux thèmes qui font consensus : rénovation énergétique des logements, dont un rapport servira de pilote en France, et mobilités. Région Occitanie et Métropole de Montpellier se montrent "heureux de cette aide à la décision". "Une petite révolution", selon Pierre Moscovici.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Le département de l’Aude propose un système de partage de voiture innovant et solidaire, sans commission. Le système a été mis au point avec la coopérative Mobicoop qui a aussi développé des plate-formes dans l’Hérault et bientôt dans le Gers. La Région regarde tout cela de près pour proposer peut-être un modèle pour l’Occitanie.

Elles posent la question épineuse de la relation de l’homme à la machine. Les passants croisent désormais des voiturettes électriques autonomes. Soulager les facteurs, livrer les restos… Construits par une PME de Cahors, TwinswHeel, les droïdes de livraison, qui seront évalués dans 3 ans, font partie de 16 expérimentations en France dans le cadre des investissements d’avenir. L’Ademe se dit “vigilante” dans les espoirs suscités.