La France brûle sous une chaleur accablante. Et la sécheresse gagne du terrain. Avec le Groupe BRL, la Région Occitanie dispose d’un bras armé dont la mission est justement de répondre à cette situation de stress hydrique. Son président, Fabrice Verdier, et son DG, Jean-François Blanchet, expliquent comment, avec force anticipation, l’apport de l’eau du Rhône soulage les nappes d’eau et met de plus en plus de productions agricoles à l’abri. Pour aller plus loin, d’ici un mois, la région Occitanie se dotera d’un schéma de gestion de l’eau.

Championnat du Monde de patinage artistique, club de basket l’Elan Béarnais ou la SNCF et même une bouteille appelant à voter ! l’Eau Neuve est une authentique réussite face aux géants de l’eau minérale. La Compagnie des Pyrénées se démarque grâce à son packaging, en carton biosourcé, son économie circulaire et son marketing ingénieux. Le point avec son cofondateur, Sébastien Crussol.

L’Eau Neuve, c’est une eau minérale naturelle de montagne qui puise sa pureté exceptionnelle à 1332 m d’altitude, dans la chaine des Pyrénées en Haute-Ariège à Mérens-les-Vals. Depuis le mois d’avril 2021, ses contenants entièrement recyclables sont disponibles dans plus de 600 points de vente en Occitanie et désormais aussi dans les trains SNCF…

Dans un contexte de bouleversement climatique, la préservation de l'environnement n'a pas de prix mais elle a un coût. Dans son rapport, la Chambre régionale des comptes fait des propositions - notamment une reprise par la région Occitanie - d'une SEM emblématique qui gère l'eau naturelle du bassin Adour-Garonne et a géré le site de Sivens. Une réflexion qui a valeur nationale.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Aridité, canicule, des habitants qui souffrent, une viticulture assoiffée… Les étés se suivent et se ressemblent de façon récurrente en Occitanie. Dans ce contexte, la société gardoise BRL, présidée par Damien Alary, qui gère le réseau hydraulique régional, s’impose comme un acteur incontournable dans la mise en place de solutions pour moins et mieux consommer la ressource.Son DG, Jean-François Blanchet, livre sa vision dans un entretien à Dis-Leur.

L'étang de Thau est sujet à un phénomène baptisé inversac lié au réchauffement climatique : de l'eau de l'étang, salée, se déverse parfois dans la nappe phréatique. Une vaste étude, menée par le BRGM, a pour but, de permettre à ce modèle millénaire unique où cohabitent thermalisme, ostréiculture, etc., de se pérenniser.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Alors que plus de 1,7 million de Français – un record dans l’Hexagone, chiffre supérieur au 1,1 millions de signataires de la pétition des gilets jaunes- ont signé la pétition climat, certaines collectivités prennent l’urgence climatique à bras le corps. Le département du Gard, particulièrement touché par les inondations et les sécheresses, lance une vaste étude pour s’adapter au changement climatique. Le point avec Denis Bouad, le président PS du département.