Religions : Pâques au confinement, célébrations sur vos écrans

Avec CapMissio, suivre les célébrations de Pâques malgré le confinement... Photo D.-R.

Emmanuel Macron avait prévenu les représentants des cultes le 23 mars : les nombreuses fêtes religieuses se feront sans rassemblement. Juifs et Chrétiens fêteront ce week-end de Pâques chez eux avec la possibilité de suivre leur culte… devant un écran !

Mesures exceptionnelles pour les fêtes des Pâques chrétiennes et Paque juive qui arrivent. Confinement oblige, les restrictions sont nombreuses : les lieux de culte sont fermés, la chasse aux œufs peut se faire uniquement dans son jardin privatif et les réunions de famille ne sont pas permises, en dehors des membres présents du foyer. Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, souligne « l’importance de l’effort qui est demandé alors que les fêtes pascales étaient habituellement l’occasion de se retrouver. »

Plusieurs options proposées en ligne

Quant à Arie Bensemhoun, l’ancien président de la communauté juive de Toulouse, il ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour les personnes qui fêteront cette fête seules : « Nous connaissons tous, dans notre entourage,  des personnes confinées seules. Pour certaines, elles passeront la fête seule pour la première fois de leur existence. »

La solution pour célébrer les fêtes et continuer les prières communautaires : Internet. Le diocèse de Toulouse entretient le contact via une newsletter quotidienne nommée « Connectée » , où une vidéo, une prière, des billets de bonne humeur ou informations pratiques sont envoyés régulièrement.

L’association Cultuelle Israélite de Toulouse a de son côté lancé un groupe privé Facebook pour rassembler la communauté juive, toutes synagogues confondues. Les pratiquants peuvent, ainsi, suivre les offices, les prêches et les actualités.

Des messes en direct sur YouTube

Le Père René-Luc dit la messe sur YouTube. photo D.-R.

Les jeunes de l’école d’évangélisation de la paroisse Sainte-Bernadette de Montpellier, CapMissio, appellent tous les jours des fidèles pour un temps de discussion ou de prière. Au téléphone du Père René-Luc, Jacques, un ami, lui demande des renseignements. Le Père René-Luc le renvoie sur sa chaîne Youtube où sont diffusées en direct les messes : « Chaque jour, Jacques m’envoie un mail avec ses commentaires sur la messe qui s’est déroulée, conte Père René-Luc. C’est son rendez-vous de la soirée. »

La messe du Jeudi Saint, pour commémorer le dernier repas du Christ avec ses disciples, a été suivie par près de 2 800 personnes. « C’est touchant d’y voir des croyants de toute la France », s’émeut le Père René-Luc. Alors que les bancs des églises sont vides, celle de l’école est remplie par une dizaine de jeunes qui ont décidé de rester à l’école pendant la période du confinement.

Moïse avait déjà « confiné » les Hébreux

Fêter Pessa’h, la Paque juive, qui commémore la sortie d’Egypte des Hébreux et la fin de leur esclavage, en temps de confinement, cela a déjà été fait… « il y a 3 332 ans précisément, raconte Arie Bensemhoun. La nuit de Pessa’h, les Hébreux étaient confinés chez eux. Une peste rodait dans les alentours. Moïse leur a dit : « Ne sortez pour aucune raison, restez chez vous ! » pour se protéger de cette épidémie. « N’est-ce pas ce que nous sommes confrontés aujourd’hui ? N’est-ce pas ce que le gouvernement nous dit ? » questionne-t-il. Une pointe d’amertume est, néanmoins, présente. « L’ensemble manquera terriblement », souligne Arie Bensemhoun.

L’écologie, pour croire encore… en l’avenir

Ces fêtes de Pâques restent cependant abordée dans la joie. À l’école de CapMissio, « la célébration va garder une ferveur et une joie de célébrer Pâques ensemble, telle une famille nombreuse. » Pour le directeur de CapMissio, le Père René-Luc, il y a une leçon à en tirer. Ce confinement peut s’imager comme le désert traversé par les Hébreux, esclaves en Égypte où ils se sont émancipés pour se diriger vers la Terre Promise.

« Nous passons d’une période où nous n’apprenions pas assez à écouter, écouter les autres et écouter Dieu, à un désert silencieux pour nous permette d’entendre d’autres voix, comme celle de l’écologie. » Comme le confirme pour cette troisième semaine de tunnel, l’Atmo Occitanie , une association de surveillance de la qualitée de l’air, a remarqué « l’impact favorable du confinement avec de faibles niveaux de dioxyde de carbone sur toute la région… » Le spirituel n’est jamais bien loin, au fond, du temporel !

Marie-Amélie MASSON

Pour suivre les célébrations à distance, rapprochez-vous de vos lieux de culte. Le diocèse de Toulouse célébra sa messe de Pâques à 11h sur son site (https://diocese-toulouse.applicatif.net/customer/0f2cf8bb-20bf-4f18-96cb-0abd30f236f5/firstPage  Celle de Montpellier (https://montpellier.catholique.fr/ ) commencera à 10h30. CapMissio, l’école d’évangélisation, diffusera sa chapelet à 18h et sa messe à 18h30.

👉 Les messes en vidéos du père Luc 

Vivre la crise avec Dis-Leur !