Saveurs : Gilles Bourguignon lance ses « Trésors d’Occitanie » dans la mêlée

Gilles Bourguignon, du ballon ovale à la pâtisserie... Photo Droits réservés

Né à Evreux et formé au Racing Club de France, c’est cependant sous les couleurs narbonnaises que Gilles Bourguignon a connu la gloire : 13 saisons (de 1984 à 1997) avec le maillot orange et noir du RC Narbonnais et à la clé 3 Challenges Yves-du-Manoir (1989, 1990, 1991) et une Coupe de France. L’ancien 2e Ligne international (6 sélections) n’a plus quitté cette terre audoise, où il est devenu chef d’entreprise.

De capitaine sur les pelouses, il est devenu capitaine d’industrie tout en restant fidèle au pays d’Aude. En se lançant avec « le même esprit offensif, la même volonté de gagner » dans la vie professionnelle.

Le Fournil de Gilles, L’Epi d’Ovalie, Les Trésors d’Occitanie

D’abord avec un associé, puis seul aux commandes, il se retrouve à la tête d’une entreprise de boulangerie industrielle. Et lance la création d’une chaîne de boulangeries-pâtisseries. Le Fournil de Gilles qui compte désormais trois magasins à Narbonne et son autre enseigne L’Epi d’Ovalie est aussi installée à Gruissan et Lézignan-Corbières.

L’entreprise (qui développe également des boutiques saisonnières, L’Epi Méditerranéen sur le littoral héraultais) emploie désormais près de 90 collaboraeurs. Et Gilles Bourguignon développe encore ses activités avec la marque de gâteaux et de biscuits «  Trésors d’Occitanie . »

Photo © Le Fournil de Gilles 2019. Tous droits réservés.

Il a ainsi donné naissance à un véritable « label régional » qui met la langue occitane à l’honneur, avec les spécialités baptisées Lo Sabl’Oc, Las Crosetas, La CalinaLos Crocants de Lengadoc.

La philosophie de ces produits répond à une triple finalité : « Créer des spécialités pâtissières à l’identité audoise et, plus largement, occitane revendiquée. Fortifier l’image de la gastronomie et des produits du terroir audois, dont la vigne bien entendu (La Calina est une brioche qui contient des grains de raisin ayant longtemps macéré dans du muscat, de l’eau-de-ve de muscat et du jus de raisin, tous issus de l’Aude). Offrir aux producteurs régionaux de nouveaux débouchés économiques… »

« Pas question de passer par la grande distribution. »

Pour 2021, Gilles l’entrepreneur souhaite faire mieux connaître la marque des « Trésors d’Occitanie » à travers toute la région, avec d’ailleurs le soutien actif du mouvement citoyen Occitanie Pais Nostre. Sa stratégie ?  D’abord la construction d’une nouvelle unité de gâteaux et de biscuits à Narbonne.

Deuxième étape, une commercialisation chez les artisans-boulangers d’Occitanie car pour Gilles « pas question de passer par la grande distribution… » Et pour cela, il souhaite faire appel à la collaboration de tous pour être mis en contact avec les professionnels intéressés : « Allez- voir votre boulanger et mettez-le en contact avec moi au 06.75.62.84.52. » L’esprit d’équipe, toujours !

Philippe MOURET

A propos de La CalinaDel nom occitan de la còfa portada un còp èra per las audencas al temps de las vendémias, la Calina es compausada de çò que la tèrra d’Aude, país banhat per las ondadas e lo solelh, breçat pels vents, pòt ofrir de mièlhs : blat, oliva, mèl e vinha. La Calina es un produch autentic, una especialitat que mescla los sabers-far d’un país, fruit d’una tèrra generosa e del trabalh d’òmes apasionnats. Tout sur ectte spécialitéhttp://www.tresorsdoccitanie.com/pages/18,,,9/calina.html

Des saveurs sucrées…