Saveurs : C’est parti pour la récolte des pruneaux d’Agen !

Le pruneau d'Age, est un atout minceur, atout nutritionnel majeur pour compléter des régimes veggan et compenser la diminution de protéines. Photo Tous Droits réservés.

Six départements, 118 cantons… entrent en effervescence pour récolter plus de 10 000 tonnes de fruits. A l’origine également de 10 000 emplois locaux, c’est tout un territoire qui va s’affairer au rythme de la récolte et du séchage de ses Prunes.

Objectif : offrir aux consommateurs « la garantie de délicieux Pruneaux d’Agen, issus d’une culture raisonnée, respectueuse de l’environnement et de sa biodiversité », précise Dominique Bottéon, co-président du Bureau National Interprofessionnel du Pruneau d’Agen (BIP).

Trois départements d’Occitanie dans l’IGP

Les vergers de Prunes d’Ente sont à point pour devenir de délicieux Pruneaux d’Agen ! Photo D.-R.

Le pruneau d’Agen bénéficie en effet depuis 2002 d’une Indication Géographique Protégée (IGP) affirmant le savoir-faire des producteurs et leurs vergers, tout en apportant aux consommateurs la garantie d’un produit naturel, issu d’une culture raisonnée, respectueuse de l’environnement et de sa biodiversité.

Sur six départements concernés, trois (Tarn-et-Garonne, Gers et Lot) sont situés en Occitanie, les trois autres (Lot-et-Garonne, Gironde, Dordogne) se situant dans la région voisine de Nouvelle-Aquitaine. Le Lot-et-Garonne représente cependant 80% de la production. Les trois départements d’Occitanie ne représentant réunis que 5%…

Désormais, seuls les pruneaux issus de cette zone géographique ont droit à l’appellation « Pruneaux d’Agen. » Cette reconnaissance permet aux producteurs et aux transformateurs de se démarquer de la concurrence afin de souligner la qualité unique de leur fruit. Côté consommateur, elle garantit la provenance du pruneau d’Agen, de la variété « prunes d’Ente », produite, récoltée et transformée dans la région d’Agen.

70% sont commercialisés en France

70% des pruneaux d’agen sont commercialisés en France. Photo © SHUTTERSTOCK

Dans un contexte où 62,2% des actes d’achat des Français sont motivés par l’origine française des produits et 82,3% par une consommation plus responsable, le Pruneaux d’Agen, 100% made in France (production, récolte, et transformation) a donc… tout bon ! Les Français en consomment d’ailleurs une moyenne de 1,9 kg par ménage et par an : 70% des pruneaux d’Agen sont commercialisés en France, 30% à l’export, La filière de ce fruit « à la fois gourmand et diététique qui peut être dégusté tout au long de l’année tout en limitant son empreinte carbone » génère un chiffre d’affaires annuel de 170 millions d’euros.

« La commercialisation des Pruneaux d’Agen se fait à 70% en grandes surfaces sur le marché français. La consommation du pruneau est adaptée aux attentes des consommatrices d’aujourd’hui notamment le flexitarisme et le développement des
snacking sains », insiste Sébastien Larroque, co-président du Bureau National Interprofessionnel du Pruneau d’Agen.

Un véritable « aliment santé » et un ingrédient branché

Il met ici le doigt sur un autre atout du Pruneau d’Agen. Celui ci s’inscrit parfaitement dans les tendances quotidiennes de consommation. Véritable aliment santé, il est le partenaire idéal de consommateurs d’aujourd’hui qui souhaitent allier la recherche de plaisir et de l’équilibre. « De la collation en passant par les repas, il garantit une cuisine saine tout en offrant une saveur aussi appréciée en version sucrée que salée. Il constitue un atout minceur et nutritionnel majeur pour compléter des régimes veggan et compenser la diminution de protéines… » souligne le BIP.

Suprème de volaille farci aux épinards et aux pruneaux d’Agen. Photo © Ateliers du goût – Laetitia VALLEE et Mélanie MARTIN

Par exemple,  sa teneur en glucides en fait une véritable « pile d’énergie » pour bien démarrer la journée. Par ailleurs, la variété de ses nutriments, permet aux personnes mangeant peu le matin de couvrir, avec un seul aliment, une grande
partie de leurs besoins en fibres, vitamines et minéraux. Une aubaine pour les plus pressées !

Par ailleurs, avec sa forte teneur en magnésium et un index glycémique modéré, le Pruneau d’Agen est source d’énergie, de tonus et de lutte contre la fatigue. Riche en vitamine E, en bêta-carotène et en polyphénols, le Pruneau d’Agen contient un concentré, plus important qu’aucun autre fruit, de vitamines anti-oxydantes.

« Un véritable exhauster de saveurs… »

Enfin, il a su depuis quelques années se faire une place parmi les ingrédients les plus branchés. Fin 2017, Julie Andrieu a été l’ambassadrice du Pruneau d’Agen et a mis en avant une recette de terroir riche de saveurs, idéale pour recevoir des amis« Côté goût, c’est un véritable exhausteur de saveur qui sublimera une préparation culinaire avec subtilité et audace. Sucré ou salé, cuit ou cru, croquant ou fondant… Vive l’imagination gourmande, tout est possible avec le Pruneau d’Agen ! »

Classique ou détonant, terroir ou oriental, il inspire une gamme infinie de plats. De l’apéritif au dessert, comme en-cas gourmand, il sait à toute heure et en toutes circonstances étonner les papilles en faisant du bien !

La parole de l’expert : « Sa texture moelleuse et ferme à la fois, lui permet d’être coupé, taillé, déstructuré, au gré des envies avec l’aide d’un couteau comme d’un robot. Qu’il soit grillé, torréfié ou mijoté, le Pruneau d’Agen apporte la petite touche de plaisir à chaque plat et a le bon goût d’être pratique en se laissant cuire sans se réduire en compote. En bouche, c’est un véritable exhausteur de saveurs, capable de sublimer n’importe quelle préparation culinaire avec subtilité et audace. »

Ce ne sont pas les recettes qui manquent. Alors, bon appétit !

Philippe MOURET

Les saveurs, c’est dans Dis-Leur !