Saveurs : Pain au chocolat et chocolatine au coude-à-coude en Occitanie

Sur ses plateaux, la mairie de Saubens (Haute-Garonne) affiche clairement son camp : Chocolatine ! photo Ph.-M.

Invités à se prononcer sur l’appellation qu’ils donnaient à cette viennoiserie, les Français sont 84% à utiliser le terme de « pain au chocolat ». Une dénomination qui, sans surprise, varie selon les régions, puisque 63% des habitants de Nouvelle Aquitaine sont adeptes de la « chocolatine », alors qu’en Occitanie, les deux termes apparaissent presque autant utilisés (53% pour l’un, et 47% pour l’autre).

Dis-Leur ! avait déjà évoqué le sujet, en 2017, lorsqu’un groupe de lycéens de Montauban (Tarn-et-Garonne) avaient interpellé François Hollande (alors président de la République) et à l’Académie française, pour faire reconnaître le mot « chocolatine ».

Quand LR proposait un « amendement chocolatine »

Plus récemment, au mois de mai 2018, dix députés LR dont Aurélien Pradié (Lot), avaient déposé un « amendement chocolatine » qui avait pour but de « valoriser l’usage courant d’appellation due à la notoriété publique », en prenant l’exemple de la chocolatine. Amendement rejeté, le ministre de l’Agriculture d’alors, Stéphane Travers, ayant alors estimé que ce n’était « pas du niveau du Parlement » de prendre une telle décision.

Mais les supporters de la « chocolatine » ne désarment pas. Particulièrement dans le sud-ouest, comme le soulignait en 2019 une étude de l’Ifop pour la Fédération des entreprises de Boulangerie. résultat : pour 84% des Français on dit « pain au chocolat », pour 16% d’entre-eux, ce sera chocolatine, contre vents et marées !

Debout la France vote « pain au chocolat », les écolos sont les plus « chocolatine »

Un écart qui demeure assez stable quel que soit l’âge, le sexe où la région de résidence des personnes interrogées. A deux exceptions près, naturellement : la Nouvelle-Aquitaine (où la chocolatine s’impose à 63%) et l’Occitanie la région la plus équilibrée, qui donne la victoire au pain au chocolat, mais à seulement 53% contre 47% en faveut de la chocolatine.

Le plus amusant de cette étude, les choix politiques. Les électeurs de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) sont résolumment « pain au chocolat » (93%), alors que voter EELV (écologistes) rend plus ouvert à la diversité : 30% choisissent la chocolatine ! Pour les sympathisants des autres formations politiques (LFI, PS, MoDem, LR ou RN) le résultat est sensiblement identique, entre 83 et 87% de « pains au chocolat »…

Pour en savoir plus sur les origines de l’une des viennoiseries préférées des Français, quelle que soit la façon dont ils la désignent… retrouvez notre article Chocolatine ou Pain au chocolat, faites votre choix !

Philippe MOURET

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Les saveurs sont dans Dis-Leur !