Tourisme : Un premier plan de relance de 3 M€ pour l’Occitanie

"Voyager, ce n'est pas forcément partir loin", insiste-t-on au CRT d'Occitanie... Photo D.-R.

Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 frappe lourdement le secteur touristique, le Comité Régional du Tourisme d’Occitanie (CRT) lance un plan de relance immédiat, chiffré à 3 millions d’euros. Sa mise en œuvre sera notamment pilotée par Vincent Garel, fraîchement élu président du CRT.

Annoncé comme « le plus important budget de relance engagé par un CRT en France », travaillé en lien avec la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée et les acteurs économiques, ce plan d’actions s’adresse aux socio-professionnels et au grand public.

Le tourisme, deuxième pourvoyeur d’emploi en Occitanie

Elu ce 23 avril à la présidence, Vincent Garel a donc désormais la responsabilité de donner une nouvelle impulsion au CRT dans un contexte particulièrement difficile pour l’ensemble de la filière tourisme. « La détresse des professionnels et les nouvelles attentes de nos concitoyens en matière de tourisme nous obligent à des actions rapides (…) Notre mission consiste à accompagner du mieux possible les entreprises touristiques lourdement impactées par cette crise. Dès aujourd’hui, je vais mettre toute mon énergie dans la mise en œuvre d’un plan d’actions de 3 millions d’euros destiné à relancer l’activité touristique, deuxième pourvoyeur d’emplois de l’économie régionale «  (1), s’est-il empressé de déclarer.

Carole Delga et la Région Occitanie, soutien au plan du CRT… Photo d’archive…

Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, a tout de suite insisté sur sa « confiance » au nouveau président pour relancer le tourisme et mettre en oeuvre un nouveau modèle de développement touristique et selon ses termes « inventer le tourisme du XXIe siècle. »  En cette période difficile, « l’identité, au sens le plus ouvert du terme, devient un atout qui permet à l’Occitanie de revendiquer une forme de personnalité, forte d’une histoire millénaire, de son patrimoine naturel et culturel, de la qualité de ses produits… » dit-elle.

Plan d’action en trois temps

Le plan de relance touristique annoncé devra « permettre de soutenir les professionnels dès le déconfinement. Il s’agira notamment de faire redécouvrir la destination Occitanie avec une campagne de promotion sur le thème ‘Prenez des vacances dans votre zone ». C’est le message que nous adresserons à nos clientèles régionales et celles des régions limitrophes, au plus près des besoins des territoires et des professionnels », a notamment souligné la présidente de Région.

Un concours photo sur Instagram… Photo D.-R.

Sans attendre le 11 mai, la Région Occitanie et le CRT ont enclenché un plan d’actions en trois temps : dès la sortie de confinement, pendant la saison estivale et à l’automne. Il vise à valoriser la destination Occitanie – Sud de France avec notamment la mise en place d’un concours photos sur Instagram incitant les internautes à dévoiler quelle sera leur première sortie en Occitanie après le confinement, tandis qu’à partir de la troisième semaine d’avril, le parrainage d’émissions phares de France Télévision (2) sera réactivé.

L’une des craintes exprimées du côté du CRT, serait celle de « prises de parole dispersées de la part des différentes destinations, dès la fin de la crise… » On espère plutôt parvenir à unifier le discours et à planifier la stratégie régionale. Ainsi, dès la fin du confinement, le CRT souhaite coordonner une vaste campagne de communication en soutien des principales filières de l’économie touristique (thermalisme et hôtellerie de plein-air) sur les régions limitrophes.

Il s’agira d’inviter les clientèles situées à moins de trois heures de l’Occitanie, à venir « se détendre et à retrouver un peu de sérénité dans des espaces préservés et sûrs d’Occitanie. »

Le dépaysement, à deux pas de chez soi

De mini-vidéos seront diffusées en affichage digital dans les réseaux urbains des principales villes de France (Toulouse, Montpellier, Nantes, Rennes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon, Grenoble, Aix, Marseille) et sur les réseaux sociaux. Sous le hashtag, #VoyageEnOccitanie, il s’agira de positionner l’Occitanie comme une destination plurielle susceptible d’offrir un dépaysement aux 9 millions de Français qui cette année ne pourront pas partir à l’étranger.

Pendant la saison estivale, un partenariat entre le CRT, les médias régionaux et les 180 offices de tourisme du territoire aura pour objectif de faire découvrir chaque jour une nouvelle destination d’Occitanie au travers d’une activité, d’une visite, d’un hébergement, d’un restaurant… l’objectif consistant à « inciter les résidents d’Occitanie à partir chez eux. »

Un nouveau Guide du Routard, initié par le CRT, présentant les « Coups de Cœur en Occitanie » ainsi qu’un Guide Vert Michelin autour des 40 Grands Sites Occitanie figurent également au programme.

Un « plan campagne » pour les activités de plein-air

L’accent sera mis sur les activités sportives de plein-air… Photo D.-R.

Si  le littoral sera soumis à l’action d’un « infuenceur », une démarche particulière visera à faire mieux connaître la richesse de « l’univers campagne ». Les différentes destinations d’Occitanie seront mises en avant dans le réseau régional des magasins d’une grande enseigne de distribution de sports et de loisirs et grâce à la diffusion de cartes (3) présentant les nombreuses possibilités d’activités sportives de pleine nature offertes par la région. Cette action sera poursuivie à l’automne, tandis qu’une campagne en faveur des montagnes d’Occitanie est envisagée sur les régions limitrophes pur la fin de l’année.

L’un des paris engagés par le CRT consiste dans le soutien immédiat à la trésorerie des entreprises touristiques, mises à mal par la longue période de crise en cours. Dans cette perspective, « le CRT propose la mise en place d’une plateforme de crowfunding ainsi que d’un Numéro Vert permettant de réserver des hébergements ou des offres de séjours packagés exonérés de toute commission. » Le CRT réfléchit également à la mise en œuvre d’un Pass’ Loisirs qui serait couplé à un Pass’Transports instauré par la Région.

Pas d’urgence à convaincre la clientèle étrangère

La reconquête des clientèles étrangères s’effectuera au travers de campagnes de communication on-line et d’accueils presse à partir de la fin de l’été, sous réserve de la levée totale des restrictions, mais essentiellement dès 2021. Aucune action sur les marchés lointains n’est envisagée à court terme, compte-tenu de la fermeture de l’espace Schengen jusqu’en septembre 2020.

On peut être dépaysé à deux pas de chez soi ! Photo D.-R.

« Cette crise va générer de profondes mutations dans le comportement touristique du consommateur. Après cette épreuve, les touristes de demain auront besoin d’être rassurés » estime Jean Pinard (directeur général du CRT) qui parie sur le fait que les vacanciers « vont privilégier la sécurité, la qualité, le local. Notre région offre tous les ingrédients nécessaires à une excursion ou un séjour apaisant et réussi. »

Et Jean Pinard d’affirmer : « Voyager ce n’est pas toujours partir loin de chez soi (…)  cette période d’incertitude sanitaire incite tout un chacun à un repli sur soi et à une quête des valeurs sûres qui permettront sans doute aux habitants d’Occitanie de redécouvrir leur propre région… »  Il est vrai aussi que selon toute probabilité, faute de pouvoir partir en vacances à l’étranger, les Français devraient se rabattre sur les villes côtières cet été.

Ph. M.

(1) L’économie touristique en Occitanie emploie 96500 personnes pour un chiffre d’affaire annuel de  15,9 milliards d’euros. Elle constitue la 2ème filière d’Occitanie avec  10,3% du PIB régional (après l’agro-alimentaire et avant l’aéronautique).
(2)  Des Racines et des Ailes, Les Carnets de Julie, Faut pas Rêver, Vue du Ciel
(3) Réalisées en lien avec les ligues sportives régionales de VTT, randonnées pédestres, canoë et les partenaires départementaux du CRT : ADT ou CDT

Dis-Leur ! soutient le tourisme en Occitanie. Exemples :