Tourisme : Occitanie, l’une des dix régions du monde à découvrir

Pour planifier des vacances inoubliables, Lonely Planet fait le point des dix régions à découvrir dans le monde... Avec l'Occitanie à la 4e place... photo D.-R.

Si l’on en croit le classement de la célébrissime maison d’édition australienne Lonely Planet, remis à jour en octobre 2018, l’Occitanie figure parmi les dix régions du monde à découvrir impérativement (le classement complet à consulter en cliquant ICI)…

Après Belfast et la Chaussée des Géants (Irlande du Nord), l’Alaska (Etats-Unis) et les Alpes Juliennes en Slovénie, ce sont les charmes de l’Occitanie qui ont séduit l’une des principales références touristiques mondiales. Une bien belle 4e place parmi « Les dix régions du monde à découvrir en 2018 »

De la Méditerranée aux sommets des Pyrénées… L’Occitanie, une destination appréciée ! Photo D.-R.

Selon Lonely Planet : « Les charmes du sud de la France sont divers et variés : plages de sable blanc, eaux saphir, marchés rustiques et collines couvertes de maquis… La Provence et la Côte d’Azur occupent néanmoins le devant de la scène depuis bien trop longtemps. En 2018, [l’Occitanie] pourrait bien leur voler la vedette. Deux superbes musées sur le point d’ouvrir leurs portes vont faire parler de ce truculent coin de France. Toutefois, ceux qui connaissent déjà les vins et la gastronomie du cru se passeront de ce prétexte pour y retourner. »

Pyrénées-Orientales, département emblématique

Devant un tel panégyrique, on ne peut que se montrer attentif aux événements qui entourent le tourisme dans la région et les bilans que l’on commence à tirer de l’année 2018… Notamment lors de la présentation du bilan de la saison estivale dans les Pyrénées-Orientales, département particulièrement emblématique des valeurs touristiques de la région. C’est la présidente du département, Hermeline Malherbe qui a tout naturellement donné les premières estimations  d’« une saison qui se termine mieux qu’elle n’a commencé (…) Après une année 2017 record, la fréquentation touristique estivale 2018 sera stable ou en légère baisse (entre -1% et -3%) » et « près de 24 millions de nuitées auront tout de même été enregistrées en juin et septembre. »

Hermeline Malherbe a dressé un bilan de l’activité touristique dans les Pyrénées-Orientales…

Ainsi, « l’objectif de près de 33 millions de nuitées à l’année de l’an passé reste atteignable, même si à ce jour nous sommes un peu en retrait. L’année touristique qui repose sur 4 saisons n’est pas terminée. le quatrième trimestre sera déterminant. » Avec pour les Pyrénées-Orientales l’avantage de disposer de tous les atouts reconnus à l’Occitanie par Lonely Planet depuis les « eaux saphir » jusqu’aux sommets enneigés en passant par le patrimoine culturel et gastronomique !

Le secteur montagne, qui passe au premier plan pour ce quatrième trimestre, a d’ailleurs bien tiré son épingle du jeu durant l’été, avec une progression de la fréquentation de +3%. Tandis que la tendance est partout ailleurs à une légère baisse, -2%, pour le secteur littoral, plus nette dans le secteur urbain (-4%) et moyenne (-3%) sur le secteur Vallées et Piémonts. Par ailleurs, mauvaise période pour la restauration : -5%

Parmi les domaines qui ont eu les faveurs des vacanciers, on constate une hausse des activités liées à la remise en forme et aux activités sportives de loisirs, ainsi que pour les activités nautiques. et une progression des déplacements à vélo. « En conclusion », souligne Hermeline Malherbe, « le tourisme dans les Pyrénées-Orientales fait preuve d’une bonne résilience. Dans un contexte socio-économique difficile,  ses atouts principaux, liés à une environnement préservé et à une géographie mer-montagne continuent de séduire (…) Ces nombreux atouts, de concert avec le travail des professionnels de montée en gamme et d’allongement de la saison, portent leurs fruits… »

Cent ans et toujours plus accueillants

La tradition touristique n’a cependant pas attendu l’appréciation d’une référence internationale telle que Lonely Planet. Ainsi, la Confédération pyrénéenne du tourisme vient de fêter ses … 100 ans !

A cheval sur deux régions (Occitanie et Nouvelle-Aquitaine)) et six départements (Pyrénées-Atlantiques,  Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne,
Ariège, Aude et Pyrénées-Orientales), c’est la seule structure en France qui regroupe et fédère autour d’un massif, les Pyrénées, les principaux
partenaires de l’économie touristique le composant. Avec de nombreuses initiatives en cours…

Ainsi, c’est dans ce cadre que le Conseil départemental de la Haute-Garonne a souhaité s’engager dans le soutien des stations de montagne du département. C’est ainsi qu’a été créé le 1er août dernier le syndicat mixte Haute-Garonne Montagne qui regroupe dans un premier temps les stations de Luchon Superbagnères, Le Mourtis et Bourg d’Oueil. Il a pour objet d’assurer l’aménagement touristique des espaces de montagne composant le territoire des trois stations. Son nouveau directeur est en poste, fin prêt pour la saison 2018-2019 qui débute.

Les Pyrénées, n°1 du Ski & Spa

Les premières ouvertures des domaines skiables sont fixées au 1er décembre dans les Pyrénées… Photo D.-R.

En plus des diverses activités traditionnelles du tourisme en montagne, été comme hiver, à travers 38 stations, les Pyrénées proposent également des activités plus insolites, telles que la plongée sous la glace (Les Angles, dans les Pyrénées-Orientales), de l’évasion hors-pistes en toute sécurité (Grand Tourmalet et Pic-du-Midi, en Hautes-Pyrénées) ou du handiski à La Pierre Saint-Martin, en Pyrénées-Atlantiques… Pour tout savoir, il suffit de cliquer ICI.

Lors de la Journée du Centenaire, les nombreux invités ont pu notamment découvrir Balnéa (plus d’infos en cliquant ICI), premier complexe de détente en eau thermale des Pyrénées françaises, situé dans la Vallée du Louron (Hautes-Pyrénées), au pied des stations de ski de Peyragudes (décor naturel du film de James bond Demain ne meurt jamais, en 1997) et de Val Louron (une référence pour l’accueil des enfants) et au bord du Lac de Génos-Loudenvielle.

la Confédération pyrénéenne du tourisme s’appuie en effet, tout autant sur les activités sportives ou ludiques que sur le bien-être et  le thermalisme, avec 16 sites dédiés, faisant des Pyrénées le N°1 du Ski & Spa. De quoi donner encore de bonnes raisons à Lonely Planet de conseiller l’Occitanie aux touristes du monde entier !

Philippe MOURET

Dis-Leur ! vous parle du tourisme :

 

  • La région Occitanie Pyrénées-Méditerranée a plutôt bien tiré son épingle du jeu, à l’occasion d’un été contrasté. C’est la conclusion d’une étude du Comité régional du tourisme révélée par sa présidente, Virginie Rozière, qui insiste sur l’importance d’un soutien aux professionnels, de la formation des jeunes et d’un élargissement de la saison. Objectif, atteindre le Top 10 de la fréquentation des régions européennes… Lire l’article en cliquant ICI.
  • Fondée il y a bientôt trois ansLuckey Homes permet aux propriétaires de confier la gestion de leur bien immobilier pour le mettre en location sur des sites comme Airbnb. La start-up gère aujourd’hui plusieurs centaines de propriétés, dont un bon nombre en Occitanie. Etat des lieux… Lire l’article en cliquant ICI.
  • En pleine saison estivale, l’Insee Occitanie vient de délivrer son verdict : un « bilan très positif pour la saison touristique d’hiver 2017-2018 » dans la région. Dans les Pyrénées comme sur le littoral et même à Toulouse et Montpellier… Lire l’article en cliquant ICI.
  • Même les Percnoptères choisissent le Canigou ! Deux couples de ce rapace migrateur venu d’Egypte ont en effet choisi de venir nicher dans le célèbre massif catalan. Tout un symbole pour un site qui affiche l’ambition d’incarner aussi bien un certain art de vivre que les valeurs de l’éco-tourisme… Lire l’article en cliquant ICI.