Thermalisme : L’Occitanie en majesté aux Thermalies du Carroussel du Louvre

A Luz-Saint-Sauveur et Luzéa (Hautes-Pyrénées), on vous promt de "transformer le stress quotidien en bien-être total"... Photo © THERMES-LUZ

Pour la troisième année consécutive, aux côtés de la Fédération Thermale d’Occitanie, le Comité Régional du Tourisme (CRT) d’Occitanie participe aux Thermalies, soulignant ainsi l’importance de la filière du thermalisme et du bien-être dans l’économie touristique régionale. L’événement se tient du 23 au 26 janvier au Carrousel du Louvre, à Paris…

« L’activité thermale est un levier de développement majeur des zones rurales et de montagne qui participe à l’aménagement du territoire », rappelle la Présidente du CRT, Virginie Rozière, qui souligne que « le thermalisme, tout comme le tourisme de bien-être et la thalassothérapie, permettent d’augmenter le taux d’occupation des hébergements touristiques du territoire toute l’année. » 

Plus de 3000 emplois liés au secteur en Occitanie

Le « vaporarium » de Luchon, le seul et unique hammam naturel d’Europe. Photo ©ZELDA – Thermes LUCHON

Forte de ses 28 stations thermales, la région Occitanie est la première destination thermale de France (avec 1/3 du volume national) et accueille 188 000 curistes en moyenne chaque année. Ils génèrent 120 millions d’euros de retombées directes injectées dans l’économie locale et plus de 3 000 emplois directement liés à ce secteur d’activité.

« En participant aux Thermalies, le CRT affiche sa volonté de développer une offre hybride et plus innovante que le seul modèle curatif de la médecine thermale. Il entend ainsi la valoriser auprès d’un public toujours plus exigeant en matière de qualité et de personnalisation », souligne par ailleurs la Présidente du CRT.

Les 12 indications thérapeutiques traitées en France

Première destination thermale de France, donc, l’Occitanie offre il est vrai le plus large éventail qui soit. en répondant notamment à l’ensemble des douze indications thérapeutiques définies en France. Un atout non négligeable ! Les retombées économiques du tourisme de la santé et du bien-être sont en effet importantes.

Ce secteur pouvant constituer un levier de développement des zones rurales et de montagne et participer à l’aménagement du territoire. Autre avantage, il s’agit d’une activité non délocalisable qui permet d’augmenter le taux d’occupation des hébergements touristiques du territoire tout au long de l’année.

Les bains de Dorres (Pyrénées-Orientales) réputés depuis l’époque romaine, proposent notamment de se baigner dans un ancien lavoir… Photo © Mairie-Dorres F.-B.

Ce sont en effet près de 188 000 curistes en moyenne chaque année qui viennent en Occitanie pour des cures conventionnées. Mais à ces curistes s’ajoutent les adeptes de la remise en forme en eau thermale, pour des courts séjours, ou simplement les amateurs de bains chauds qui profitent des nombreuses installations thermoludiques ou spas thermaux développés par la plupart des stations thermales (voir la liste ici) pour attirer une nouvelle clientèle.

Destinations « thalasso » et spas d’exception

Si les établissements thermaux se déclinent à travers tous les paysages de l’Occitanie Pyrénées-Méditerranée, c’est au bord de cette dernière que l’on trouve les destinations « thalasso » de la région. Entre Camargue et Côte Vermeille, les eaux marines et le climat exceptionnel de la Méditerranée (320 jours de soleil/an) sont les plus sûrs alliés pour s’assurer un séjour de santé et remise en forme.

Enfin, même sans eaux thermales, l’Occitanie propose une longue liste de sites d’exception, aménagés dans des hôtels de prestige voire dans des lieux insolites. Certains utilisent des technologies innovantes, d’autres mettent en avant des gammes de cosmétiques produits localement. Des Pastels de Toulouse à la Lozère, de Carcassonne aux anciennes écuries d’un château de l’Ariège, des sommets des Pyrénées au coeur des vignes du Tarn-et-Garonne, tous partagent l’art de recevoir…

Philippe MOURET

Infographie source CRT Occitanie
Sur un espace dédié de 75 m2, la destination Occitanie Sud de France accueillera 15 stations thermales et leurs établissements associés (spas et centres thermoludiques). Les autres établissements thermaux de la région Occitanie seront également présents sur ce salon, directement valorisés par les opérateurs nationaux auxquels ils appartiennent ou en tant que structures indépendantes. Côté thalasso, l’Occitanie fera également valoir ses arguments à travers la présence sur le salon de 4 de ses centres répartis sur le littoral. Les 30 000 visiteurs attendus seront donc particulièrement courtisés par les principaux acteurs régionaux, afin de leur présenter les dernières innovations et les bienfaits de l’eau thermale ou de l’eau de mer pour la santé, la détente et la remise en forme.

Dis-Leur ! et le thermalisme

  • Une « task force » pour revitaliser les stations d’Occitanie. Lire la suite…
  • La Région veut doper le thermalisme et la filière bien-être. Lire la suite…
  • Le gendarme des finances se plonge dans le thermalisme. Lire la suite…
Infographie source CRT Occitanie