A Nîmes, 95 000 personnes sont directement menacées. Plusieurs fois endeuillée, la ville a créé en 2015 un dispositif unique de protection, Nîm'Alabri qui a fait florès. À Alès, Montpellier, Cannes, Saint-Tropez comme la presqu'île de Guérande, sur la côte atlantique. Un succès décrypté.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Les personnes âgées, dans le Gard, c'est une vieille histoire. Ce bus fait partie d'une approche globale à laquelle participe le Département, où plus de 271 000 personnes seront âgées de plus de 60 ans en 2030, s'associant à un projet visant à "co-construire un écosystème adapté aux réalités du territoire gardois".

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Reportage. Le gouvernement lance un plan national de lutte contre la pauvreté de 8,5 milliards d’euros, testé dans dix départements, dont le Gard et la Haute-Garonne. L’outil principal ? Les maisons de services au public (MSAP). A Nîmes, la transformation de l’ancien collège Diderot est remarquable. A Toulouse, et en Haute-Garonne, on crée sept maisons de solidarité supplémentaires.

Alors que plus de 1,7 million de Français – un record dans l’Hexagone, chiffre supérieur au 1,1 millions de signataires de la pétition des gilets jaunes- ont signé la pétition climat, certaines collectivités prennent l’urgence climatique à bras le corps. Le département du Gard, particulièrement touché par les inondations et les sécheresses, lance une vaste étude pour s’adapter au changement climatique. Le point avec Denis Bouad, le président PS du département.