La participation de neuf volontaires (dont trois issus de l’Occitanie) en Service Civique au tableau final du défilé du 14 juillet est une reconnaissance de la place et du rôle tenus par le Service Civique au sein de la société. Chaque année, près de 150 000 jeunes choisissent de faire “une mission qui change leur vie et celle des autres.”

Trail emblématique dans les Pyrénées avec ses sept courses, le LAT revient pour une 12e édition qui se déroulera du 5 au 7 juillet. Ce trail offre aux coureurs des parcours variés mêlant techniques et plaisir. L’édition précédente avait rassemblé plus de 3200 coureurs et une vingtaine de nationalités différentes sur les chemins des Pyrénées, du débutant au professionnel et pour toute la famille…

C’est l’histoire d’un hybride, entre squash et tennis, qui, arrivé en France il y a quelques années, explose. Surtout en Occitanie, voisine de l’Espagne, par où ce sport a déboulé, qui voit terrains et licences pulluler. Quentin Ayuso, parmi les meilleurs français, Robin Theule, excellent amateur, Fabien Dugrip, cofondateur du club de Sète, et Eric Largeron, vice-président de la Fédération de tennis, chargé du padel, nous décryptent le phénomène qui arrive à un tournant de son essor.

Il y a les paillettes et l’engouement et puis il y a, aussi, ceux qui refusent de se laisser aveugler par l’éclat de cette flamme aux saveurs très consuméristes. Depuis le 8 mai et jusqu’au 26 juillet ,la flamme traversera plus de quatre cents villes. Mais les départements n’ayant pas voulu payer 180 000 € pour l’accueillir seront évités. C’est notamment le cas du Tarn et du Lot-et-Garonne.

Après son arrivée sur le territoire français le 8 mai à Marseille, la Flamme Olympique mettra à l’honneur l’Occitanie du 13 au 19 mai avec sept départements traversés au total : l’Hérault, l’Aveyron, les Pyrénées-Orientales, l’Aude, la Haute-Garonne, le Gers et les Hautes-Pyrénées. Le passage du relais de la Flamme en Occitanie marquera six étapes de son périple de 68 jours à travers la France. Avec notamment un temps fort le 15 mai au CREPS-CNEA de Font-Romeu.

À 100 jours du début des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, l’Insee publie une enquête menée en collaboration avec l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep). Cette étude présente un état des lieux de la pratique sportive encadrée en Occitanie, à travers le recensement des licences réalisé auprès des fédérations sportives agréées. Un écho à Emmanuel Macron qui appelait récemment les Français à faire du sport “au moins trente minutes par jour.”

Trois auteurs, dont l’universitaire Catalan André Suchet, viennent de publier un bouquin passionnant, Héritages olympique et patrimoine des événements sportifs. “Pour certains, dit-il, c’est très positif ; pour d’autres, il y a un clivage net, une fracture ; il y a un conflit de générations.” L’Occitanie – région la plus sportive de France avec 3,85 millions de pratiquants ! – est terre de préparation aux JO qui a investi 130 M€ dans ses équipements depuis 2016. De quoi faire briller les frères Lebrun (tennis de table), Léon Marchand (natation), Kévin Mayer (décathlon), Shirine Boukli (judo), Antoine Dupont (rugby à 7), Sofiane Oumiha (boxe), Anthony Jeanjean ou Laury Perez (BMX freestyle)…

Ce samedi 9 décembre marque la fin des matchs de poules chez les féminines, une étape clé dans le Top 12 de Gymnastique artistique féminine (GAF), puisque à l’issue de ces 4 rencontres, les clubs demi-finalistes et les potentiels relégables seront connus. Cette 3e journée opposera Saint-Lô à Combs-la-Ville, Haguenau recevra Lyon, Meaux accueillera Marseille enfin Hénin affrontera l’EG Colomiers.

La compétition du Top 12 oppose, tout au long de la saison régulière, les douze meilleurs clubs français de gymnastique artistique féminine (GAF) et masculine (GAM). Deux clubs représentent l’Occitanie en GAF : le Gym-Flip Beaucaire-Tarascon et l’Etoile Gymnique de Colomiers, qui en sont respectivement à leurs septième et quatrième participations consécutives.