La présidente du département de l’Ariège qui a fait l’effort d’offrir un terrain et d’apporter 2,6 M€ pousse un cri d’alarme. L’établissement doit être reconstruit. Tout le monde est d’accord. Le budget est trouvé. Mais à cause d’un micro-climat politico-politique, rien ne se passe depuis huit ans. Et il y a urgence : pour les personnes âgées, les personnels en souffrance et l’Ehpad qui n’est plus aux normes…

L’Agence régionale de Santé (ARS) Occitanie a communiqué les premiers chiffres de cas de coronavirus dans les Ehpad de la région : selon l’ARS, 602 résidents étaient touchés au 4 avril et 39 décès enregistrés. Un bilan partiel tous les Ehpad n’ayant pas encore fait remonter leurs chiffres. Lire à ce sujet l’entretien avec Joachim Tavares, créateur de Papyhappy…