A l’heure de la crise sanitaire et du Plan de relance, la fédération Familles Rurales a voulu mieux comprendre la perception qu’ont les français du monde rural et son évolution suite à l’année qui vient de s’écouler En Occitanie, Familles Rurales compte 9.500 familles adhérentes et l’action de ses 132 associations locales bénéficie à plus de 14.000 personnes.

Déjà labellisée espace-agricole test, l’association le 100e Singe porte le projet d’une ferme-école à Ramonville-Saint-Agne qui pourrait être la première d’une série. À l’heure des reconversions, d’une quête de sens et d’un renouvèlement erratique des agriculteurs, le projet, qui candidate aux budgets participatifs de la Région Occitanie, a tout pour faire florès.

À 29 ans, Wilfried Garcia fait partie de ces nouveaux acteurs de la montagne. Sur les sommets cerdans, il ravive des vergers anciens, produit du cidre et bientôt du vin ! « On m’a pris pour un fou », dit ce passionné qui a eu un déclic d’un retour à la nature, prônant des solutions locales avec du sens pour également moins dépendre du tout-ski et de l’élevage.

D’une production aujourd’hui confidentielle, le haricot de Castelnaudary (Aude) risque de se retrouver plus souvent dans votre cassoulet : le syndicat des producteurs, dans le Lauragais, a obtenu l’IGP, un label de qualité lui permettant d’entrevoir une hausse de la demande, des plantations et donc des volumes. Une belle réussite.

En dépit du contexte de crise sanitaire, 8 journées Innov’Action ont pu être organisées par les Chambres d’agriculture de la région Occitanie. Parmi ces journées, trois ont mis en avant le nouveau concept des Ambassadeurs Innov’Action lancé cette année (*). Plus de 300 visiteurs (en majorité des agriculteurs) y ont assisté.

Selon l’Insee, sur 215 bassins de vie de notre région, 63 ont subi une perte brutale d’habitants. De 788 000, ils n’étaient plus que 645 000 en 2016. En cause, le déclin des fermes familiales et de certaines industries, notamment textiles : 37 000 postes ont aussi été perdus. « Ce ne sont plus les mêmes personnes qui y habitent. Il y a eu une profonde transformation de la société… », explique Marie-Laure Monteil, responsable des études.

A Montpellier, une équipe de scientifiques a séquencé le génome du lupin blanc, une légumineuse aux étonnantes propriétés : sans gluten, très riche en protéines, elle se passe quasiment d'engrais qu'elle va chercher avec des racines très spéciales. Des racines qui sont maintenant étudiées de près.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Selon l'Etude Millésime Bio 2020, en 2023, la France aura le deuxième plus grand vignoble bio du monde, derrière l'Italie. On comprend le succès du salon professionnel Millésime Bio, à Montpellier (27-29 janvier) qui attend cette année 1300 exposants, venus de 22 pays !

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer