Sud-Ouest : Et le meilleur élève sommelier est… Marie Wodecki !

Marie Wodecki, meilleure élève-sommelier des Terroirs du Sud-Ouest 2020... Photo D.-R.

Pour la 34e édition du concours, les organisateurs se sont mobilisés pour que l’événement – initialement prévu à Gaillac – ne soit pas annulé. Après un report de quelques jours, c’est un « concours confiné » qui s’est déroulé intégralement en ligne, afin de maintenir ce lien et cette transmission unique entre professionnels et élèves de la sommellerie française.

En quelques jours, l’Association des sommeliers UDSF Sud-Ouest Occitanie et l’Interprofession des vins du Sud-Ouest (IVSO) ont adapté les épreuves afin qu’elles se tiennent en ligne. Le concours a été recentré sur la catégorie des élèves de mention complémentaire sommellerie. Et les candidats issus de 14 centres de formation français ont ainsi pu participer aux trois épreuves imposées depuis chez eux : Un questionnaire (30 min), une épreuve de correction de carte des vins (14 min) et un exercice d’accords mets et vins régionaux (30 min)…

Une Toulousaine parmi les trois finalistes

Maëva Pélissier a défendu les couleurs du Lycée hôtelier de Toulouse en finale… Photo D.-R.

À l’issue des épreuves, en présence également « confinée » de Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du monde et président de l’Union de la Sommellerie Française (UDSF), trois finalistes se sont qualifiés : Clément Calvel (lycée hôtelier de Talence), Maëva Pelissier (lycée hôtelier de Toulouse) et Marie Wodecki (CFA de Groisy).

L’ultime épreuve d’accords mets et vins, réalisée par visio-conférence, a permis au jury de départager les finalistes et de récompenser Marie Wodecki, du CFA de Groisy. S’exprimant en ligne à l’issue des épreuves, la lauréate, « fière de représenter la Haute-Savoie » a tenu à saluer le maintien du concours et la « très belle idée » de sa tenue en ligne avec la présence de « grandes figures du vin au sein du jury », témoignage de leur « volonté de transmission de leurs savoirs et de leur réel intérêt pour les jeunes sommeliers ».

La jeune femme a vu juste. Car si le Concours du Meilleur élève sommelier des Terroirs du Sud-Ouest valorise l’ensemble des dénominations du bassin viticole du Sud-Ouest, il est également une passerelle entre les professionnels de la sommellerie française et les futurs prescripteurs.

« Transmission de passion et de savoir-faire »

« Le maintien de cette épreuve par les organisateurs est à souligner, tout comme le caractère innovant de cette démarche en ligne, qui a permis de maintenir le lien entre professionnels et sommeliers en devenir », explique Philippe Faure-Brac, président de l’UDSF, et meilleur sommelier du monde.

Chaque année, l’organisation du concours est le volet final des conférences itinérantes organisées dans 35 établissements professionnels de France, données par les membres de l’association des sommeliers UDSF Sud-Ouest Occitanie, en partenariat avec l’IVSO et la Région Occitanie. « Cette transmission de passion et de savoir-faire auprès des futurs prescripteurs est, chaque année, assurée par un jury de professionnels avertis », précisent les organisateurs…

Ph. M.

Le jury 2020 était composé de : Emma Bastide, lauréate 2019 Sommelière aux Crayères à Reims; Margot Duffort, médaille d’Or aux Olympiades des métiers; Alain Landolt, sommelier formateur conférencier pour l’IVSO; Jean-Baptiste Bosc, ancien lauréat, sommelier au Pavillon Ledoyen à Paris et Paul Fabre, directeur de l’Interprofession des Vins du Sud-Ouest.

Dis-Leur ! l’avait annoncé :

Concours en ligne pour les meilleurs sommeliers… Lire la suite…

Et aussi …