L’association “Par 4 Chemins” organise des séjours de randonnées écosensibles, équitables et de proximité pour tous dans l’Aubrac, l’Hérault, les Cévennes ou les Pyrénées. Ils peuvent combiner la randonnée avec le yoga, le canyoning ou encore l’escalade. Jusqu’au 29 avril, une opération de financement participatif est en cours pour organiser des séjours à destination de structures à vocation sociale.

Alors que les organismes de solidarité se mobilisent en France et en Occitanie pour accueillir des familles de réfugiés ukrainiens – 20 000 l’ont déjà été dont 476 à Montpellier, 34 en Lozère et 422 en Haute-Garonne – voici un exemple de solidarité avec une jeune association, Le Gang des Lutins, qui collecte peluches, jeux divers.

Les initiatives se multiplient en signe de solidarité envers le peuple ukrainien, à travers toute l’Occitanie. Et la présidente de la Région Carole Delga a précisé dans un communiqué les mesures mises en place en Occitanie pour soutenir le pays en proie aux attaques de Vladimir Poutine. A Toulouse (jumelée avec Kiev) une nouvelle manifestation est prévue dimanche 6 mars… La Ville de Perpignan accueille 111 réfugiés, femmes et enfants…

Pour la présidente, Sophie Pantel, “on ne peut pas rester sans réaction devant une guerre dont on ne voit pas la fin..” De son côté, le maire de Montpellier, Michaël Delafosse se dit prêt, lui aussi, à accueillir des réfugiés. L’Association des maires de France, dont ce dernier est vice-président, invite les collectivités à s’engager.

Lysiane, à Sète, Frédéric, à Montbazin, et quelque 150 autres familles de la région, en situation de précarité, bénéficient chaque année du concours de cette association discrète, créée en 1945 en France et en 1998 en Occitanie, qui les aide dans les travaux d’amélioration de l’habitat, au coeur des enjeux sociaux. Ils ne paient que 10 % du chantier. En échange ils mettent la main à la pâte.

“Donner un sourire aux plus démunis pour les fêtes de fin d’années : Le principe est simple: emballer dans une boîte à chaussures plusieurs petites surprises afin de combler le temps d’un instant, un inconnu dans le besoin…” C’est ainsi que Nora explique l’opération “Boîte à chaussures Toulouse”. Un exemple parmi d’autres d’engagement généreux et désintéressé.

L’Agence régionale de Santé (ARS) Occitanie a communiqué les premiers chiffres de cas de coronavirus dans les Ehpad de la région : selon l’ARS, 602 résidents étaient touchés au 4 avril et 39 décès enregistrés. Un bilan partiel tous les Ehpad n’ayant pas encore fait remonter leurs chiffres. Lire à ce sujet l’entretien avec Joachim Tavares, créateur de Papyhappy…