A sept mois des municipales, des listes dites citoyennes se déclarent dans la région. Notamment #Noussommes, à Montpellier qui veut "créer un arc méditerranéen de listes municipalistes", avec l'Archipel citoyen à Toulouse, Nou-s à Perpignan et peut-être une autre liste à Montauban, etc. Le sociologue perpignanais Dominique Sistach décrypte ce phénomène. Slimane Rhany, de #noussommes, explique ses "urgences".

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Touche pas à ma planète. L'appel de Greta Thunberg a été une prise de conscience. Depuis plusieurs semaines, collégiens, lycéens et étudiants expriment leur inquiétude sur le réchauffement climatique. Ce vendredi 19 avril 2019, à Paris et Londres, des initiatives  ont ciblé de grandes entreprises et les gouvernements (1). En Occitanie, plusieurs actions de sensibilisation développent la conscience écologique des jeunes de plus en plus conscients d'une certaine finitude.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Sociologue et juriste, Dominique Sistach, maître de conférence à l'université de Perpignan (P.-O.), explique comment les clubs de cannabis fonctionnent à plein régime et légalement en Catalogne, notamment à Barcelone. Dans l'Hexagone, la dernière enquête Escapad est sans appel : on compte, en 2014 (derniers chiffres connus), 14 millions de fumeurs réguliers, 70 000 personnes qui fument au moins un joint quotidiennement. Alors que la loi punit sévèrement, depuis 1970, l'usage de stupéfiant d'un an de prison et de 3 750 euros d'amende, que selon Europol, la drogue finance près de 4 000 groupes criminels, jusqu'au terrorisme, le haschich s'est généralisé avec près de la moitié du chiffre d'affaires des drogues, de l'ordre de 1 425 milliards d'euros par an (en hausse de 33 % en 2016).

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Chaque année, à Perpignan (P.-O.), le festival international Visa pour l’image, sélectionne les meilleures productions de photojournalistes du monde entier, visibles gratuitement. Quelque 300 000 visiteurs se pressent, pour cette 29e édition, jusqu’au 17 septembre dans l’un des 25 lieux d’exposition. Pour Dominique Quet, qui expose ses 34 ans de photojournalisme à la Gazette café (1), ce temple de la profession est un paradoxe vivant : il y a de plus en plus de festivals de photos mais de moins en moins de photoreporters. Explications.