Consommer : Minjat ! résiste encore et toujours à l’envahisseur

De gauche à droite, les trois co-fondateurs de Minjat ! Cyril Picot, David Pagès et Anton Dmitriev. Photo Arthur PERSET

A la fois marché local et cantine en circuit court, Minjat ! est une véritable « plateforme » physique qui réunit des producteurs, des consommateurs et des collaborateurs. Ici, on souhaite « démocratiser l’accès à une alimentation locale en circuit court pour bien se nourrir au quotidien. »

En magasin, 80% des marchandises proviennent de la Haute-Garonne et du Gers, le département voisin. Elles respectent une charte de qualité, la Charte du bien-manger Minjat ! Photo Arthur PERSET

Après 18 mois d’exercice, plus de 220 fournisseurs locaux ont l’assurance d’y écouler régulièrement leurs produits. Minjat ! fait aussi parfaitement écho à l’actuelle campagne de communication de la Région Occitanie qui soutient l’économie locale, en reprenant la typographie des GAFA avec des slogans accrocheurs :

« Au lieu d’acheter en ligne, j’achète dans ma zone », ou bien « J’achète en face à face pour mettre un visage sur les commerçants », voilà quelques uns des messages publicitaires que l’on peut lire désormais partout en Occitanie, sur le bord des routes, dans les abribus… La nouvelle campagne de comm’ de la Région Occitanie, affiche clairement la couleur : soutenir l’économie locale, et l’emploi, par des slogans accrocheurs qui parodient les GAFA (acronyme désignant Google, Apple, Facebook, Amazon, NDLR).

25 emplois créés en 18 mois !

Bien loin de ces géants de l’Internet, à Colomiers, une commune de Haute-Garonne aux portes de Toulouse, la boutique Minjat ! a pris le contre-pied de la vente en ligne et de la mondialisation, en misant entièrement sur les circuits courts pour créer de la richesse et des emplois sur son territoire. Et ça marche !

En 18 mois à peine, Minjat ! qui signifie « Mange ! » en Occitan, a créé 25 emplois équivalent temps plein. D’un rayon à l’autre, chaque employé anime le lieu, facilite la rencontre et l’échange entre les producteurs, les consommateurs et les collaborateurs. A l’image de Marie. Fille d’agriculteurs, devenue ingénieure agronome. La jeune femme désormais responsable des achats du magasin, ne manque jamais de faire goûter aux clients ses dernières trouvailles de saison…

« Pourquoi aller chercher loin ce qui pousse ici ?« 

La philosophie de Minjat ! repose sur « la défense du bien manger local, accessible à tous, au prix le plus juste tant pour le consommateur que le producteur. » Et de poser la question fondamentale : « Pourquoi aller chercher loin ce qui pousse ici ? », faisant du Made In Occitanie sa recette gagnante, pour se démarquer sur un marché de l’alimentaire déjà très dense.

Des fruits et des légumes de saison, de la charcuterie, de la viande, du poisson, du fromage, du vin, du pain, de l’épicerie diverse et variée, des plats tout prêts… alimentent des gammes larges de produits bruts et transformés. Aujourd’hui, une vingtaine des 220 producteurs qui y livrent leurs marchandises, est associée au capital. Et l’enseigne est devenue pour eux un support de commercialisation essentiel où s’entretiennent des relations permanentes, étroites et directes.

80 repas par jour à La Cantine

La devanture de Minjat ! à Colomiers… Photo Arthur PERSET

« Certains jours jusqu’à 30 producteurs viennent livrer. Cette relation quotidienne et directe avec nos fournisseurs change tout. Elle permet à nos équipes de nourrir les clients d’informations toutes fraîches », assure Cyril Picot, l’un des trois co-fondateurs.

Plus de 300 clients et jusqu’au double lors d’évènements grand public, franchissent chaque jour la porte du magasin pour venir faire leurs courses ou s’attabler à la cantine. On y sert 80 repas environ chaque jour, directement préparés avec les produits uniquement disponibles en magasin « pour sensibiliser les clients au gaspillage alimentaire et faire connaître des produits peu cuisinés au quotidien » souligne le chef Anton Dmitriev.

Démocratiser l’alimentation locale de qualité

Pour autant, Minjat ! ne s’interdit pas d’être présent sur les réseaux sociaux pour communiquer avec sa communauté. Des animations commerciales sur le point de vente complètent le dispositif. La prochaine, du 18 avril au 2 mai, fera découvrir quinze produits locaux essentiels pour la cuisine, avec toujours le même leitmotiv scandé par les trois créateurs : « Démocratiser l’alimentation locale de qualité en assurant le prix le plus juste pour le producteur et le consommateur », sans oublier de préciser que « c’est aussi s’engager pour que nos emplettes créent nos emplois… »

Philippe MOURET

Minjat ! 2/4 avenue André-Marie Ampères Zone du Perget – 31100 Colomiers

Dis-Leur ! aime le Made in Occitanie :