Activité sportive : Les Français aiment de plus en plus se dépenser !

Les sports aquatiques ont le vent en poupe. Ici, à Sète. Photo : Olivier SCHLAMA

La pratique du sport est en nette hausse, selon les tout derniers chiffres de l’Injep: avant la crise sanitaire, 75 % des adultes de 15 ans au moins déclaraient avoir pratiquer une activité physique au moins une fois dans l’année. Contre 71 % il y a dix ans. La pratique non licenciée est majoritaire, bien aidée par le nombre, en hausse, d’équipements en accès libre. L’Occitanie bien équipée.

Certes, les derniers chiffres connus sont de 2018. Mais la tendance est là : 75 % des plus de 15 ans pratiquent une activités physique au moins une fois dans l’année et 38 % des pratiquants âgés de 15 ans ou plus au moins quatre fois par semaine. A contrario, seulement un quart des Français de plus de 15 ans ne pratiquent aucune activité physique contre presque 30 % en 2008. En dix ans, la pratique sportive poursuit son ascension.  C’est l’un des enseignements du tout dernier tableau de bord de l’Insep, l’institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire qui vient de publier les chiffres clés dans ce domaine. Et la pratique non encadrée est majoritaire.

Un tiers des pratiquants adhèrent à une association sportive. Ce qui place la France dans une position moyenne au sein de l’UE. On compte en moyenne dans le pays 46 équipements sportifs, sites et espaces de sports de nature pour 10 000 habitants, 59,2 en Occitanie, en 3e position dans l’Hexagone après Pays de Loire et Val-de-Loire.

Explosion d’équipements en accès libre

La marche fait partie des activités plébiscitées. Ici, une randonnée dans le massif du Montious, dans les Hautes-Pyrénées. Photo : Olivier SCHLAMA

L’ensemble des fédérations sportives ont ainsi délivré 16,4 millions de licences, contre 15,3 millions en 2008. Ce n’est pas tout. Si la pratique sportive se développe, elle le doit, aussi, parallèlement, à l’explosion d’équipements en accès libre : sur 272 000 de ces équipements (hors sport nature). Les chiffres le confirment : le sport se pratique en plein air et en milieu naturel dans 36 % des cas, dans une installation sportive dans 29 %, mais aussi à domicile (18 %), en plein air et en ville (12 %) et sur le lieu de travail ou d’études (4 %). Près de 3 millions de licences sportives supplémentaires ont été délivrées depuis 2 000 soit une croissance plus rapide que celle de la population française.

Tennis, foot : érosion du nombre de terrains

Le BMX sous l’oeil du CIO au Fise de Montpellier. Photo Cédric RODOT

Skates-parcs, pistes pour rollers ou BMX… : les pratiques urbaines explosent à la faveur de l’implantation à rythmes soutenus de nouveaux équipements voulus par les collectivités. Sur les 272 000 équipements sportifs de France (hors sports de nature), 73 292 sont actuellement des équipements extérieurs et petits terrains en accès libre. Il y a dix ans, leur nombre ne dépassait pas 20 000. À contrario, les sports plus traditionnels comptant le plus de licenciés comme le tennis ou le football ont connu légère baisse en dix ans du nombre de terrains, passant, par exemple, de 42 153 à 40 661 courts de tennis. Plus globalement, le nombre d’équipements sportifs a augmenté de près de 6 % en dix ans.

Détente, plaisir, amélioration de l’apparence…

Par ordre décroissant, les pratiquants trouvent leur motivation dans l’amélioration de leur santé, pour la détente, le plaisir, l’amélioration de leur apparence, le contact avec la nature, la rencontre avec les autres et enfin la compétition. Les activités sportives les plus pratiquées, sont dans l’ordre : la course et la marche (40 %), le activités de la forme et la gym (22 %) ; les sports aquatiques (20 %) ; vélo et sports motorisés (18 %) ; sports de raquette et sports collectifs : 11 % ; équitation (3 %), etc. Mais, attention, du côté des clubs, les fédérations unisport en charge du football, du tennis et de l’équitation sont celles qui délivrent le plus grand nombre de licences.

Plus de 80 % des 15 ans-29 ans font du sport

Les sports nature sont tendance. Photo : Olivier SCHLAMA

Une très grande majorité des jeunes s’adonnent à une activité sportive, à 82 % pour les 15-29 ans. Ils pratiquent pour des raisons de « plaisir », « d’amusement » et de santé », en priorité. S’adonnant principalement à des sports collectifs (foot : 686 624 licences, handball : 185 738) et l’équitation (185 738). Chez La pratique sportive reste majoritaire chez les séniors, ils sont 57 % des 50 ans ou plus ayant pratiqué une activité sportive au cours des douze derniers mois et ils sont encore un sur deux à partir de 70 ans. Pour eux, c’est avant tout une affaire de santé. Et s’adonnent volontiers au golf, randonnée pédestre et à la pétanque dont les fédérations respectives sont celles leur ayant délivré le plus grand nombre de licences.

Les Français aiment se dépenser et aiment dépenser leur argent pour le sport et ce, malgré les confinements successifs : en 2018, ils ont contribué à ce secteur économique à hauteur de 20,8 milliards d’euros.

Olivier SCHLAMA

Sport et tradition, c’est dans Dis-Leur !