Occitanie / Tourisme : La région veut étendre ses ailes… de saison

"Un terrain de jeu immense, des Pyrénées à la Méditerranée, espaces de nature préservés, propices à tous les loisirs...", ainsi parle Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Pyrénées-Méditerranée. Photo Pauline CODINA

La région Occitanie Pyrénées-Méditerranée a plutôt bien tiré son épingle du jeu, à l’occasion d’un été contrasté. C’est la conclusion d’une étude du Comité régional du tourisme révélée par sa présidente, Virginie Rozière, qui insiste sur l’importance d’un soutien aux professionnels, de la formation des jeunes et d’un élargissement de la saison. Objectif, atteindre le Top 10 de la fréquentation des régions européennes.

La météo, la Coupe du Monde de football, la baisse du pouvoir d’achat… Autant d’éléments qui n’ont pas rendu la vie facile à l’économie touristique. Après un printemps impacté par les grèves à la SNCF et le mauvais temps, des vacances scolaires tardives et la canicule n’ont pas rendu le mois de juillet particulièrement attractif. La plupart des professionnels du tourisme ayant constaté un niveau relativement bas de la fréquentation. Le mois d’août a été un peu plus souriant, les professionnels se disant « satisfaits d’un mois globalement équivalent à l’année précédente. »

Séduire ce 1/3 de Français qui ne partent pas en vacances

Virginie Rozière, présidente du Comité régional du Tourisme (CRT) interrogée lors de la présentation de l’enquête… Photo Ph.-M.

« Ce n’est pas la saison touristique du siècle, mais l’Occitanie s’en sort plutôt bien par rapport à la moyenne nationale », a souligné Virginie Rozière en présentant les résultats d’une enquête de conjoncture menée de mai à août par le CRT et ses partenaires auprès de 2500 prestataires touristiques. « Si l’on additionne mai, juin et septembre, on arrive quasiment à un résultat équivalent aux mois de juillet et août », précise la présidente du Comité régional, qui souligne que « l’arrière saison s’annonce belle en Occitanie : 61% des prestataires interrogés estimant que leurs réservations sont stables ou à la hausse pour septembre. » Parmi les plus optimistes figurent les hôtels, les résidences de tourisme.

D’où une volonté affichée d’« élargir les ailes de saison », notamment en soutenant l’amélioration du parc touristique, la formation des personnels et en séduisant ce tiers de français qui ne partent pas en vacances. Sébastien Pla (conseiller régional, président de la commission Économie touristique et Thermalisme) a également souligné la nécessité d’« étaler la saison », notamment pour attirer une clientèle étrangère.

Un très fort potentiel d’emploi

« L’Occitanie reste la région préférée des Français, mais il faut anticiper pour aller à la rencontre des nouvelles attentes touristiques »; Prônant « un tourisme durable et éthique, qui valorise notre potentiel, mais qui préserve nos valeurs et la qualité des sites », Virginie Rozière insiste également sur le potentiel d’emploi de l’activité touristique.

Améliorer la qualité d’accueil et former des professionnels, deux paris relevés par le CRT d’Occitanie. Photo D.-R.

Le tourisme, c’est en effet la deuxième activité économique de la région, soit 10% du PIB régional et 108 000 emplois salariés. Selon une récente enquête de Pôle Emploi sur les besoins de main d’oeuvre en 2018, « les projets de recrutement sur des fonctions liées à la vente, au tourisme et aux services dans le secteur de l’hébergement-restauration représentent 14% des propositions d’embauche en Occitanie. »

Mais contrairement à une idée reçue au plus haut niveau de l’Etat, « il ne suffit pas de traverser la rue pour trouver du travail dans la restauration », a tenu à préciser la présidente du CRT, « ce sont de vrais métiers, qui nécessitent une valorisation, une requalification et des spécialisations, afin d’assurer la montée en gamme de ce formidable capital humain… » (consulter le site Me former en région en cliquant ICI).

Par ailleurs, le CRT travaille à « développer la visibilité numérique de l’Occitanie » en mettant en place une plateforme numérique, en partenariat avec les acteurs du secteur. Et surtout, la Région a installé un dispositif de soutien à l’investissement destiné à favoriser la « mise aux normes et la montée en gamme » nécessaires pour préparer l’avenir. En 2018, les 10 millions d’euros de ce fonds ont été distribués à travers 150 entreprises de toutes tailles. Une centaine de projets sont déjà à l’étude pour l’année prochaine.

Le CRT mise aussi sur l’accueil de chacun

L’ambition du CRT, que l’Occitanie intégre le Top 10 de la fréquentation des régions européennes. Il faudra pour cela gagner 5 millions de nuitées annuelles (L’Occitanie est déjà la première de France avec 200 millions de nuitées/an dans les secteurs marchand et non-marchand). Parmi ses atouts, la présence d’un très important réseau (le premier au niveau national) de lignes aériennes low-cost.

Mais aussi deux métropoles particulièrement attractives (Toulouse et Montpellier), une formidable « collection » de 40 Grands sites (à découvrir en cliquant ICI), etc. Mais comme le souligne Virginie Rozière, « nos principaux ambassadeurs, ce sont les habitants de l’Occitanie, ce sont eux avant tout qui renvoient une image positive qui donne envie aux touristes de revenir… »

Philippe MOURET

Quelques chiffres du tourisme en Occitanie Pyrénées-Méditerranée : 30 millions de visiteurs/ an; 3,6 millions de lits touristiques; 6,1 nuits, la durée moyenne de voyage des Français en Occitanie (5 nuits au niveau national); 26,3 millions de nuitées en camping…

Sur le même sujet lire également :

  • Août meilleur que juillet mais avec des séjours de plus en plus courts, c’est le bilan tiré par le Comité régional du Tourisme (CRT) et ses partenaires, à l’issue d’une enquête menée auprès de plus de 2600 entreprises du tourisme (…) 66% des entreprises interrogées estiment leur niveau d’activité supérieur ou équivalent par rapport à l’an dernier… Tout lire en cliquant ICI.
  • Fondée il y a bientôt trois ansLuckey Homes permet aux propriétaires de confier la gestion de leur bien immobilier pour le mettre en location sur des sites comme Airbnb. La start-up gère aujourd’hui plusieurs centaines de propriétés, dont un bon nombre en Occitanie. Etat des lieux… Tout lire en cliquant ICI.
  • En pleine saison estivale, l’Insee Occitanie vient de délivrer son verdict : un « bilan très positif pour la saison touristique d’hiver 2017-2018 » dans la région. Dans les Pyrénées comme sur le littoral et même à Toulouse et Montpellier. Dans la région, ce tourisme hivernal a donc été « très dynamique avec une hausse de la fréquentation de 8,4 % par rapport à la saison d’hiver précédente », a calculé l’institut de la statistique. Ce qui n’est pas rien… Tout lire en cliquant ICI.
  • Volotea, la compagnie aérienne des capitales régionales européennes, vient de célébrer son millionième passager au départ de Toulouse, une de ses bases françaises les plus importantes… Tout lire en cliquant ICI.
  • Et bien d’autres articles sur le site : Dis-Leur ! votre site d’info en Occitanie, en cliquant ICI.