“Aucune station n’a fermé pendant la crise”, respire le président de la Fédération des thermes d’Occitanie. Grâce aux aides, notamment de la Région Occitanie, première région thermale de France avec quelque 200 000 curistes par an. Même si la perte sèche est importante – 200 M€ – les fidèles reviennent. Dis-Leur vous explique aussi pourquoi  la filière a de beaux jours devant elle.

Entre Camargue et Côte Vermeille, les eaux marines et le climat exceptionnel de la Méditerranée sont les plus sûrs alliés pour un séjour en thalasso. Le CRTL d’Occitanie propose de gagner l’un des 5 séjours, pour 2 personnes, mis en jeu à pour découvrir cette spécialité régionale : à Port Camargue, La Grande Motte, Banyuls-sur-Mer, Canet-en-Roussillon et Saint-Cyprien.

Première région thermale du pays, l'Occitanie va créer une "task force" pour aider à élaborer un modèle économique à certaines de ses 29 stations à la peine, faisant appel parfois à une diversification vers des cures bien-être, pour mieux attirer les investisseurs. Ambitieux.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Après avoir décortiqué le tourisme en Occitanie, la Chambre régionale des comptes analyse les fragilité du modèle économique singulier du thermalisme, pris en charge par l’Assurance maladie, qui s’appuie sur une clientèle de proximité et implanté le plus souvent dans des communes rurales.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer