Selon un sondage réalisé par l’Ifop auprès du grand public, 88% des Français sont favorables au projet d’organisation de la Coupe du Monde de Rugby à XIII en France en 2025. Et 69% d’entre eux souhaitent que la compétition se déroule dans leur région, ce qui valide le choix du Comité d’organisation de retenir 40 villes pour accueillir l’événement.

Après la Coupe du Monde de Rugby à XV en 2023, et les J.-O. de Paris 2024, la France se prépare à… 2025 ! Avec un grand projet d’organisation de la Coupe du Monde de Rugby à XIII, Un projet totalement inédit puisque regroupant simultanément les épreuves hommes, femmes, fauteuil et jeunes. Et une philosophie : Le sport pour tous !

Il aura fallu attendre dix ans pour les supporters du FC Lézignan avant de voir leur club remporter un nouveau titre de champion de France. Les deux équipes audoises se sont montrées très solides défensivement et, de l’avis des spécialistes, les spectateurs du stade Ernest-Wallon ont assisté à l’une des plus belles finales de ces dernières années !

L’audit approfondi mené auprès des équipes de France par la commission haut-niveau de la FFR XIII, a conduit les responsables actuels à “anticiper le terme des fonctions de l’entraîneur national” Aurélien Cologni. C’est Laurent Frayssinous (nore photo) qui est nommé au poste de sélectionneur-entraîneur. Objectif, Coupe du Monde !

Le week-end dernier, le nouveau président de la FFRXIII, Luc Lacoste et son équipe ont effectué un marathon, pour aller "sur le terrain" assister à deux rencontres du championnat Elite 1 : Saint-Estève contre Lézignan et la victoire de Carcassonne à Villeneuve-sur-Lot. Deux matches au sommet !

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Lors des élections fédérales de samedi dernier, Luc Lacoste a été très confortablement élu à la présidence de la Fédération française (23 élus au comité directeur sur les 24 membres). Le nouveau président, bordemais de 54 ans, affiche une ambition : “Retrouver notre place au centre du sport français.”

L’Elite 1 a réussi à boucler quatre journées sans aucun report lié à des cas de Covid. A ce jour seule la rencontre Villeneuve-Palau manque à l’appel. Les clubs jouent donc à fond le jeu, eux qui doivent impérativement se soumettre aux tests PCR toutes les semaines. Ce week-end, un gros choc entre Lézignan et Carcassonne. Sans oublier l’élection, samedi, du président de la FFR XIII.