Reçu jeudi dans la magnifique Villa Laurens, à Agde, le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, en verve, a souligné qu’une “étape majeure a été accomplie” avec la désignation de 50 lauréats de l’appel à projets enrichissant le dossier de candidature pour obtenir le label de capitale européenne de la culture en 2028. Gilles d’Ettore, maire d’Agde, s’est félicité d’une telle coopération. Prochaine étape, en décembre, à Bruxelles.

Chargées jusqu'à la loi "3 DS" de ne contrôler que les comptes publics, les CRC, chambres régionales, ont désormais mission d'évaluer aussi l'impact des politiques publiques. Celle d'Occitanie va sans doute commencer par deux thèmes qui font consensus : rénovation énergétique des logements, dont un rapport servira de pilote en France, et mobilités. Région Occitanie et Métropole de Montpellier se montrent "heureux de cette aide à la décision". "Une petite révolution", selon Pierre Moscovici.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Pour la présidente, Sophie Pantel, “on ne peut pas rester sans réaction devant une guerre dont on ne voit pas la fin..” De son côté, le maire de Montpellier, Michaël Delafosse se dit prêt, lui aussi, à accueillir des réfugiés. L’Association des maires de France, dont ce dernier est vice-président, invite les collectivités à s’engager.

Elles posent la question épineuse de la relation de l’homme à la machine. Les passants croisent désormais des voiturettes électriques autonomes. Soulager les facteurs, livrer les restos… Construits par une PME de Cahors, TwinswHeel, les droïdes de livraison, qui seront évalués dans 3 ans, font partie de 16 expérimentations en France dans le cadre des investissements d’avenir. L’Ademe se dit “vigilante” dans les espoirs suscités.

"Un modèle" ; "Un grand chef" ; "Il avait le talent des grands" ; "C'était un homme d'une incroyable intelligence mais qui ne supportait pas l'on soit son alter égo" ; "Visionnaire"... Plusieurs personnalités qui ont croisé la route de l'ancien maire de Montpellier, mort le 24 octobre 2010, évoquent celui d'un fauve aux mille facettes.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

À l’inverse du Corbusier qui détestait la rue, pour des urbanistes à l’image du Montpelliérain Damien Vieillevigne, la ville est un espace sensible qui doit se penser par le sol, s’imaginer avec les habitants pour se créer une identité partagée et être la plus agréable à vivre. Revégétaliser, déminéraliser, créer des trames vertes…