Dans l’Hérault comme dans les Pyrénées-Orientales, même constat du CRTL, de l’Insee ou des collectivités : ce fut un bel été porté par le retour de la clientèle étrangère et, aussi, une évolution notable : de plus en plus de visiteurs régionaux ou venant de régions voisines, comme à Sète. Le niveau de fréquentation approche celui, record, de 2019.

Fort de 3 000 personnes, le collectif Bancs publics a réussi à empêcher ce matin la pose de palissades censées fermer la place Aristide-Briand sous laquelle la municipalité veut créer un parking de 300 places. L’association, qui lutte contre ce projet “aberrant” depuis un an, a de nouveau déposé des recours. Pour le maire, François Commeinhes, “c’est l’un des outils pour justement apaiser le centre-ville”.

(Avec vidéo). Même en pleine crise, des entreprises se surpassent que l'État a décidé de soutenir. Préfet de la région Occitanie, Etienne Guyot explique à Dis-Leur que plus de 50 projets sont retenus à la suite d'un appel à projets "Territoires d'industrie", dont celui de Hexis, à Frontignan. Toujours dans le cadre de France Relance, 450 projets sont aussi retenus dans les 13 départements. D'autres appels à projets verront le jour grâce à 100 milliards d'euros sanctuarisés, dont 1,7 milliard pour l'Occitanie.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Le projet de navette électrique autonome de Car Postal, la poste suisse, a débuté il y a deux ans. Ce lundi 4 septembre, c’est une version déjà aboutie qui a été présentée et que tout le monde peut tester jusqu’au 15 septembre le long de la promenade du Lido. Une première en France pour le constructeur. L’agglo de Sète pourrait être intéressée. Même à 250 000 euros l’unité, c’est peut-être un investissement d’avenir. Et un bénéfice en terme d’image.