Gastronomie : Un duo de l’Aude vise le gratin des charcutiers-traiteurs

Photo Droits Réservés

Et à la fin, il ne peut en rester qu’une ! Une seule équipe pour représenter la France lors de la 7e International Catering Cup (ICC), organisée par la Confédération Nationale des charcutiers-traiteurs, qui réunit les professionnels du monde entier pour confronter leurs talents et couronner les meilleurs d’entre eux dans le cadre prestigieux du Sirha, à Lyon en janvier 2021.

Pour représenter son pays lors de la grande finale en Janvier 2021, chaque équipe doit gagner la sélection nationale, dont la France dans le cadre du salon SMAHRT (Salon des Métiers de l’Alimentation et de l’Hôtellerie-Restauration) les 26 et 27 Janvier 2020 au Parc des expositions de Toulouse.

L’Aude et quatre autres départements, pour une place

Cette année, après avoir longuement étudié chaque candidature, cinq équipes françaises, choisies sur dossier, vont devoir s’illustrer durant deux jours d’épreuves intenses au salon SMAHRT. A l’issue de cette sélection nationale, une seule équipe sera promue pour représenter la France lors de la grande finale au Sirha et tentera de remporter le titre de Meilleur Traiteur du Monde 2021.

Qui de la Drôme, du Vaucluse, de l’Aude, de l’Ille-et-Vilaine ou de la Moselle mettra en valeur son savoir-faire, sa créativité et sa technique au profit de la gastronomie internationale ? Réponse dans un mois, à Toulouse… Dans l’Aude, il en est deux, en tout cas, qui n’ont pas de doutes :

Un duo de chefs coachés par… un chef !

Photo D.-R.

A 33 ans, Gauthier Hille (chef cuisinier de « Traiteur Hille« , à Carcassonne) affirme ses ambitions :  « Ayant atteint une certaine maturité dans mon travail, je désire me consacrer à un autre challenge, celui des concours. Toujours à la recherche d’innovation et de créativité, je me suis associé avec mon ami qui possède la même vision du travail que la mienne, à savoir rigueur, travail en équipe et recherche de l’excellence. » 

Son complice dans l’aventure est un chef cuisinier de 42 ans, formateur à l’Institut Paul-Bocuse, Sébastien Charretier. Il est manifestement convaincu des chances de l’équipe qui sera par ailleurs coachée par un Meilleur Ouvrier de France (MOF), Florent Boivin, 40 ans, Chef exécutif et Directeur pédagogique de l’Institut Paul-Bocuse. Pour Sébastien le moment est idéal :  « Fort de mon expérience de chef d’entreprise et actuellement Chef formateur, c’est un véritable plaisir de communiquer ma passion au travers des formations données à une clientèle de professionnels en perfectionnement ou en reconversion. Un parcours plutôt atypique confirmant ainsi le profil requis pour cette prestigieuse compétition… »

Jury : une pluie de Meilleurs Ouvriers de France

A cette confiance affichée, il reste maintenant à démontrer leur savoir-faire. Et séduire un jury prestigieux qui décidera de la sélection France : deux co-présidents Joël Mauvigney (MOF charcutier-traiteur et traiteur, Président-Fondateur du concours) et Christophe Tourneux (MOF charcutier-traiteur et traiteur), qui seront entourés d’un jury de travail et de dégustation de haut niveau.

L’équipe de France victorieuse en 2019 au Sirha de Lyon… Photo D.-R.

Le jury de travail évalue les candidats au sein même des laboratoires. Il analyse leur maîtrise, leur technique, leur organisation du travail, leur utilisation des bonnes pratiques d’hygiène et de sécurité alimentaire. Il sera composé de Jauffrey Mauvigney (MOF charcutier-traiteur et vice-président du concours), Philippe Brizet (Champion du Monde de l’ICC 2019) et Julien Denjean (MOF charcutier-traiteur).

Le jury de dégustation et de présentation, quant à lui, note le goût et l’aspect des produits ainsi que la présentation des buffets. Il sera composé de Pierre Mirgalet (MOF chocolatier-confiseur) et Fabrice Prochasson (MOF cuisine), accompagnés de André Audouy (charcutier-traiteur et restaurateur), Thierry Baucher (MOF charcutier-traiteur, restaurateur et coach de l’équipe du Vietnam ICC 2019), Jean-Marie Gautier (MOF cuisine et coach de l’équipe de France victorieuse de l’ICC
2019) et Romain Pellet (MOF charcutier-traiteur).

Premier rendez-vous, les 26 et 27 janvier prochains, au Parc des expositions de Toulouse !

Philippe MOURET

Pour la première fois, le SMAHRT accueillera la « Battle Bocuse d’Or » ! Une confrontation d’anciens vainqueurs et candidats au Bocuse d’Or, le mardi 28 janvier, autour de Franck Putelat, Bocuse d’Argent en 2003 et parrain du SMAHRT 2020.
Toulouse, trois jours de compétition : Samedi 25 janvier, au Lycée Professionnel Renée-Bonnet, accueil et briefing des candidats, contrôle des matières premières et du matériel par le jury. Dimanche 26, toujours au lycée Renée-Bonnet, dix heures d’épreuves en laboratoire pour réaliser les sujets et chargement des fabrications dans les véhicules frigorifiques des candidats. Lundi 27, au Salon SMAHRT, montage, dressage des buffets, dégustation par le jury, finition des produits sur le buffet avec notation et proclamation des résultats devant le public.

Dis-Leur ! et la gastronomie…