Bande dessinée : Contre le confinement, prenez un grand bol d’Erre

Un dessin figurant sur le blog "Une année au lycée" de Fabrice Eerre sur le site lemonde.fr ... Drôle et... Tellement vrai !

Fabrice Erre, enseignant et auteur de BD… C’est ainsi qu’il signe son blog sur lemonde.fr et sur Facebook avec la page une année au lycée, du titre de l’une de ses séries. Si vous avez la chance de compter quelques’uns de ses albums dans votre bibliothèque, le moment est bien choisi pour s’y replonger pour le meilleur et pour le rire !

Né en 1973 à Perpignan, Fabrice Erre a été lauréat du concours Fluide glacial en 1995. Mais il est aussi agrégé d’Histoire et auteur d’une thèse  : L’Arme du rire. La presse satirique en France, 1789-1848… Il a aussi rédigé plusieurs articles et actes de colloques sur le sujet.

Autrement dit, attention, ce mec n’est pas un rigolo ! Enfin, si, un peu quand même… mais pas n’importe quel genre de rigolo. Un qui a (vraiment) de l’humour et le talent nécessaire pour l’exprimer et le faire partager. Et il y a déjà un bon paquet de planches de BD pour le confirmer, depuis ses débuts chez Fuide Glacial et les éditions 6 Pieds sous Terre, jusqu’aux tout derniers Walter Appleduck (scénario de Fabcaro) chez Dupuis.

Dans le sillage d’un Z qui veut dire… Don Diego !

C’est aussi Fabcaro qui signe le scénario des deux tomes de Z comme Don Diego (2012, éd. Dargaud). Un vrai régal de parodie qui prend pour base le fameux justicier masqué du feuilleton Walt-Disney avec un Zorro totalement crétin et génialement maladroit…

La technique du « gaufrier » (qui consiste à utiliser des cases de tailles identiques qui donnent à la planche une allure de grille ou de gaufrier, NDLR) pour composer les planches avec les personnages qui se contorsionnent pour entrer dans la case, la multiplication des mains du muet Bernardo pour s’exprimer, autant d’ingrédients qui ne sont pas sans rappeler le Zorry Kid de l’italien Jacovitti (paru en France chez Garnault éditeur au début des années 80).

Mais le talent des deux compères donne à leur interprétation une dimenson qui n’a rien à envier à leur prédecesseur transalpin. Si ces deux albums (ou l’intégrale au format à l’italienne de 2016) foutraques, délirants, hilarants, figurent dans votre bibliothèque, ne perdez plus un instant pour les relire et oublier ce monde confiné !

Un « guide de survie en milieu lycéen« …

Ensuite, c’est tout seul que Fabrice Erre s’aventure dans un univers qu’l connaît bien, celui de la salle de classe. Avec, chez Dargaud toujours, les trois tomes de la série Une année au Lycée (qui désigne également son blog) l’auteur revient avec un humour décapant sur les petits défis du  quotidien pour un prof d’Histoire-Géo en milieu lycéen.

S’il ne manque pas de mettre l’accent sur les « risques du métier », Erre s’exprime d’abord avec humour et non sans tendresse envers cette caricature de lui-même et de ses collègues, des élèves, des parents, qui d’ailleurs devraient tous prendre un immense plaisir à se replonger dans ces albums (sous-titérs : Guide de survie en milieu lycéen) tandisqu’ils sont pour un moment encore tenus éloignés des établissements scolaires.

Des dessins, des scénarios, un blog et un webzine

Merci à Fabrice Erre pour cet autoportrait sans taches !

Tout en continuant à enseigner (il s’est mis en disponibilité seulement en 2019, comme il le disait sur le site Ligne Claire) Fabrice Erre a multiplié les aventures bédéistiques : Mars ! (avec Fabcaro, Audie 2014), Madumo Premier, seul et unique (Vide Cocagne, 2015), Guide Sublime (Dargaud, 2015)… et tout récemment, encore avec son complice Fabcaro, les aventures du cow-boy stagiaire Walter Appleduck (deux tomes chez Dupuis, 2019 et 2020).

Mais aussi en tant que scénariste pour Sylvain Savoia, il écrit pour les plus jeunes Le Fil de l’Histoire raconté par Ariane & Nino (éd. Dupuis), récits pédagogiques mais avec humour, qui pourraient bien aider les enfants confinés à s’intéresser un peu à l’Histoire…

En regardant bien dans vos étagères, impossible qu’il n’y ait pas l’un ou l’autre de ces albums signés Fabrice Erre. Et sinon, il est toujours possible de faire connaissance avec son humour et son talent en découvrant son blog sur lemonde.fr ou ses récents travaux pour le site mazette.média webzine qui a pris la suite du Psikopat.

En conclusion, le meilleur antidépresseur en période de confinement, c’est incontestablement de prendre un grand bol d’Erre !

Philippe MOURET

Attention, on change d’Erre !

Quelle famille ! A peine refermé un album de Fabrice Erre, que l’envie vous prend d’ouvrir un roman de Jean-Marcel… Erre ! Le second étant le frère (né en 1971, à Perpignan) du premier… Et mieux vaut que la transition se fasse en douceur, parce que sinon vous risquez l’explosion… de rire !

Car si les dessins de Fabrice font toujours mouche, les récits de Jean-Marcel sont de véritables bijoux d’humour délirant dans une ambiance de polar. Il y a quelque chose de britannique chez l’écrivain dont certains romans n’auraient pas à rougir de la comparaison avec Terry Pratchett ou L.C. Tyler.

Regardez bien dans votre bibliothèque… avec un peu de chance, vous y trouverez un de ses sept romans (tous aux éditions Buchet-Chastel). Depuis Prenez soin du chien en 2007 jusqu’à Qui a tué l’homme-homard ? prix Paris Polar 2019. Avec personnellement une affection toute particulière pour Série Z et Le Mystère Sherlock … Et noter que La fin du monde a du retard a obtenu le « Groprix littéraire du Festival International Grolandais » de Toulouse en 2014 !

Jean-Marcel Erre a aussi écrit pour les plus jeunes : Comment se débarrasser d’un vampire avec du ketchup, des gousses d’ail et un peu d’imagination (éd. Rageot), prix du Premier roman Cultura / J’aime Lire en 2016 et Comment devenir Superdétective avec un copain collant, des croquettes pour chat et un peu d’imagination (2017), illustré par Clémence Lallemand.

Et pour être tout à fait complets… Mais là il faudra attendre la fin du confinement. Les deux frères Erre travailent en commun sur : et si Coluche était devenu président de la République ? (éd. Audie/Fluide Glacial).

Ph. M.

Précédemment dans Dis-Leur !

Toujours à propos de Bande dessinée

Glénat : Un jour, un manga gratuit

Cette semaine, sept créations Glénat sont à (re)découvrir tous les jours. Un manga par jour, en libre accès pendant 48h du 6 au 12 avril en se rendant sur la page #ResteChezToi avec un manga

Moments d’évasion avec Robinson !

Chaque vendredi, les éditions Robinson proposent désormais aux amateurs de bandes dessinées et à tous les curieux de télécharger leur nouveau magazine digital. Pour s’évader, Les éditions Robinson ont sélectionné le meilleur de leurs titres déjà parus et proposent aux lecteurs de les découvrir et de les partager gratuitement avec leurs proches. Télécharger https://www.hachette.fr/editeur/robinson

BDfugue et son Journal des Confinés

Tous les 2 jours, le réseau de librairies BDfugue propose un titre exclusif à lire en ligne. C’est gratuit, seulement disponible sur BDfugue et ce, pendant 4 jours ! Cette semaine c’est le tome 1 de la série Tango par Xavier/Matz…