Bande dessinée : Paul Cauuet, de La Mine aux Vieux Fourneaux

Les trois héros des Vieux Fourneaux par Lupano et Cauuet... ©éd. DARGAUD

Né à Toulouse, le dessin devient très tôt une véritable passion pour Paul Cauuet, grâce notamment aux encouragements et aux conseils de sa famille. Il se plonge avec délectation dans la Bande dessinée, d’abord avec Tintin, Astérix, puis avec Blake et Mortimer, Jeremiah, L’Incal… Sans savoir encore qu’il sera quelques années plus tard l’auteur d’un véritable phénomène de librairie.

Le dessin ayant toujours accompagné sa scolarité, il prolonge sa passion dans ses études d’Arts Appliqués à l’Université Toulouse Le Mirail. C’est durant cette période qu’il rencontre Guillaume Clavery, scénariste. Leur premier projet de BD est publié en 2003 aux Editions Delcourt : Aster une série en 4 tomes, mêlant aventure, quête initiatique, paysages oniriques et mythologie orientale.

La rencontre avec Lupano et puis… La Mine

En 2010, il collabore avec le scénariste Wilfrid Lupano, qu’il connaît depuis quelques temps déjà, pour L’Honneur des Tzarom toujours aux Editions Delcourt. Cette série en 2 tomes est une comédie spatiale narrant les aventures loufoques et déjantées d’une famille de gitans du futur. Humour débridé, action rocambolesque, décors fantastiques et aliens en tout genre font de cette série une véritable récréation à grand spectacle. La fusion improbable entre l’univers de Georges Lucas et l’ambiance des films d’Emir Kusturica.

Depuis 2012, il travaille au sein de l’atelier La Mine, à Toulouse. A la fois, atelier de travail et lieu associatif qui propose des cours et stages de BD, ateliers de modèles vivants, et autres rencontres mêlant les différents acteurs du monde du 9e art de la Ville Rose et de sa région.

Et puis… Les Vieux Fourneaux !

En 2014, Paul Cauuet et Wilfrid Lupano se retrouvent pour une nouvelle série Les Vieux Fourneaux éditée chez Dargaud. C’est une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations qui met en scène trois septuagénaires, amis d’enfance, bien décidés à profiter du peu de temps qu’il leur reste… et à réparer quelques injustices !

C’est une histoire qui mêle humour, tendresse, nostalgie, sujets de société (travail, écologie, politique…) et une certaine vision du monde actuel. En 2015, Les Vieux Fourneaux reçoit le Fauve du Public à Angoulême. Puis les tomes s’enchaînent, avec le tome 4 en 2017 et le cinquième en 2018. Pour environ deux millions d’exemplaires vendus au total…

La série bénéficie même en 2018 d’une adaptation au cinéma, réalisée par Christophe Duthuron, avec au casting Pierre Richard, Roland Giraud, Eddy Mitchell, et Alice Pol ! Qui avoisine le million d’entrées en salles. Le succès se poursuit donc.

A l’inévitable question, « quel vieux pensez vous que vous serez ? » qui lui était posée lors d’une séance de dédicace à la librairie Momie à Grenoble, Paul Cauuet précise : « J’espère d’abord que je le serai… et plutôt en bonne santé. Après je ne sais pas trop, on verra ben… » On n’en saura pas plus mais on attend avec impatience le tome 6. pour combler le manque, la période est parfaite pour s’offrir une cure de jouv… d’optimisme en relisant les 5 premiers albums de la série !

Philippe MOURET

Récompenses pour Les Vieux Fourneaux : Prix des Libraires BD 2014 (réseaux CanalBD/Album), Prix 2014 des rédacteurs de scénario.com, Prix BDGest’Arts 2014 du meilleur album, Prix Samb’or 2014 du meilleur album, Prix du meilleur album au Festival BaionaKomiki 2014 (Bayonne), Prix de l’association Rhône-Alpes de gérontologie psychanalytique (ARAGP), Prix St Michel du Meilleur album 2014, Fauve du Public 2015, Prix Libr’àNous 2015 catégorie BD, Prix des lycéens Lire Elire 2015 du Festival du livre jeunesse d’Annemasse…
Parrallèle : Les lecteurs des Vieux Fourneaux connaissent Le Loup en slip… Pour les plus petits, c’est aussi une découverte à faire, toujours sur un scénario de Lupano, dessins de Mayana Itoïz. Dans ce cadre, les éditions Dargaud mettent d’ailleurs en ligne des activités pour les plus jeunes.

Découvrir la bande annonce du film :

Et celle de la Bande dessinée :

Et très bientôt, un deuxième portrait d’auteur de BD en Occitanie…