Le Tour entrera en Occitanie le 13 juillet, par les Hautes-Pyrénées, avec une arrivée à Saint-Lary-Soulan – Pla d’Adet (en provenance de Pau). Et le 14 juillet sera célébré par les coureurs entre Loudenvielle (Hautes-Pyrénées) et le Plateau de Beille (en Ariège). Puis, après un transfert, ils repartiront de Gruissan dans l’Aude le 15 juillet, jusqu’à Nîmes (Gard).

Après un départ de Copenhague ce 1er juillet, le Tour de France 2022 traversera 4 pays (Danemark, Belgique, Suisse et bien sur la France), jusqu’à l’arrivée, le 24 juillet sur les Champs Elysées. Toute la dernière semaine se déroulera sur les routes d’Occitanie, depuis l’arrivée à Mende (Lozère) le 16 juillet jusqu’au contre la montre individuel disputé dans le Lot, entre Lacapelle-Marival et Roquamadour le 23 juillet.

Très actif depuis le début de ce Tour de France, le toulousain de l’équpe Cofidis Anthony Pérez a tout tenté lors de cette 17e étape entre Muret (Haute-Garonne) et Saint-Lary-Soulan (Hautes-Pyrénées) pour offrir un 14 juillet en tricolore aux amateurs de cyclisme. Il n”a été rattrapé qu’à 8 km de l’arrivée au sommet du Col du Portet, par le groupe des ténors qui luttent pour le podium final…

C’est au kilomètre 69 de cette 12e étape (entre Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme et Nîmes) que le peloton du Tour de France entrera en Occitanie par le Gard. Une étape de “plat” qui serpentera sur 159,4 kilomètres avec deux temps forts dans le Gard, l’ascencion de la Côte du belvédère du Tharaux (3e catégorie, 4,4 km à 4,6%) et un sprint intermédiaire à Uzès… Vendredi, l’étape 13 reliera Nîmes à Carcassonne.

Le parcours 2021 offre un équilibre propice à une grande indécision entre les favoris. Les grimpeurs auront trois arrivées en altitude à leur disposition (Tignes, Saint-Lary-Soulan-col du Portet, Luz Ardiden). Parmi les temps forts on attend une arrivée au pied d’un Ventoux “revisité” et une nouveauté que les organisateurs annoncent “spectaculaire” au col de Saint-Louis, sur la route de Quillan (Aude).

Le camping le Sunélia dans les Pyrénées propose de gravir les sommets mythiques des Pyrénées avec des vélos de pro... gratuitement, dans le sillage du Tour de France. Selon la ministre des Sports l'impact économique de la Grande Boucle qui fera encore de belles étapes en  Occitanie en juillet 2020, est très positif.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer