Si vous avez amarré votre barque dans un lieu protégé ou si vous envisagez de transformer le cabanon familial en maison en dur, difficile d’échapper à l’oeil avisé des caméras de drones de l’Etat ! Cet oeil intelligent est le couteau suisse qui va de la surveillance à l’aide à l’expertise. Il sert aussi bien à cartographier des catastrophes naturelles qu’à exercer la police de l’environnement. Ce recours est devenu courant pour la Direction des territoires et de la mer de l’Hérault, pionnière en France et lauréate récente de l’utilisation de l’intelligence artificielle.

Primé lors d’un récent Ocean Hackathon, le CPIE du Bassin de Thau sortira à l’automne 2021 un jeu d’évasion dans l’univers du green punk. Le décor s’étendra sur 30 m2 et pourra être loué dans des musées ou des salles communales. Il y aura aussi une version plateau pour les scolaires et une version en ligne est envisagée. Il est soutenu par la Fondation banque populaire et le département de l’Hérault.

Le projet de méga-scierie à Lannemezan (Hautes-Pyrénées) par l’entreprise italienne Florian a déjà provoqué pas mal de remous. Après la marche qui a mobilisé plus d’un millier de manifestants, le 11 octobre dernier, une pétition a déjà recueilli plus de 59.000 signatures. Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, souhaite une concertation réunissant l’ensemble des acteurs locaux…

Aqualis Seafood (installée à Sète, Hérault), connue des consommateurs sous la marque “Golfo Nuevo”, a signé un partenariat avec la société innovante spécialisée dans la régénération de la biodiversité marine EcOcean (Montpellier) pour reverser une partie du produit de ses ventes pour la reconstitution du stock de poissons en Méditerranée.