Marseille / Mucem : Le foot ? Des lunettes pour voir le monde !

"Le foot est totalement universel parce que c'est un sport de peu ; comme on parle au début de l'expo des ballons de peu : il suffit de morceaux de scotch roulés en boule pour que ça devienne un ballon. Il suffit de deux vieilles sandales, de deux cartables, pour figurer les barres d'un but ; il y a peu de sports qui auraient pu percer comme le foot...3 Gilles Pérez a commenté pour François Hollande puis les frères Cantona le parcours exceptionnel sur ce sport visible au Mucem jusqu'au 4 février. Et peut-être un jour aussi à Montpellier et Toulouse ? Photos : Olivier SCHLAMA

Et si nous laissions nos idées préconçues sur le foot au vestiaire ? Certes, ce sport est abîmé par le business mais il reste une passion et une pratique populaires capable de réunir des potes, voire d’aller jusqu’à fédérer une nation. C’est le pari d’un parcours exceptionnel, voire initiatique, qu’offre à vivre le Mucem, le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, à Marseille, la ville-foot. « Le foot, ce sont des lunettes pour lire le monde », formule joliment Gilles Pérez, commissaire de l’exposition-événement visible jusqu’au 4 février que l’on verra peut-être un jour à Montpellier ou Toulouse. Faut-il rappeler son universalité inégalée ? Plus d’un milliard de personnes ont regardé la dernière finale de la Coupe du monde…

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer