Ils proclamaient : "No future !" Mais, 45 ans après, ils sont toujours là et bien là ! Et font même l'objet d'une vaste étude nationale dont les auteurs font étape à Montpellier ce samedi 18 mai aux côtés de grands noms du punk héraultais. Car la scène du Clapas serait à l'origine d'un son punk montpelliérain !

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer