Mode de vie stressant, vieillesse, taux important de survie après cancer, etc. De nouveaux chapitres de la douleur s’ajoutent chaque jour. À l’hôpital Saint-Éloi, à Montpellier, existe depuis 1979 un centre de prise en charge pluri-disciplinaire qui cherche à s’agrandir pour pouvoir multiplier son activité par deux. Une référence dans l’Hexagone, à l’heure du débat sur la pénibilité du travail.

C'est une nouvelle forme de dépôt-vente. Et elle fait un tabac ! L'enseigne Kirppis France ouvre ainsi un vide-grenier permanent le 15 janvier à Nîmes. Le leader sur le marché, Au Vide Grenier multiplie les ouvertures : Béziers, Pérols, Perpignan, Toulouse, Brive... Vingt-cinq sont programmées en 2020. Il y a même la place pour les indépendants, comme à Montauban.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Hyper-attractive, l’Occitanie, entre 2012 et 2017, a vu sa population croître de 47 400 habitants en moyenne par an – qui tend cependant à décélérer – pour atteindre 5,8 millions d’habitants. Seules quelques villes moyennes – Sète, Alès, Carcassonne, Albi ou Tarbes perdent des habitants au profit de leur banlieue. Le département de la Lozère, lui, a stoppé la perte d’habitants et multiplie les actions.

Une belle histoire de tortillards. Dans la région, deux trains se distinguent. Le Cévenol, symbole de la lutte des territoires, désormais exploité par la Région Occitanie, et la ligne de l’Aubrac ou Causses-Cévennes qui vient de bénéficier d’investissements lourds. Ces deux trains mythiques devraient le rester pour les générations futures.

À Sète, une dizaine d'apprentis-cinéastes ont conçu un charmant court métrage. Comme eux, plusieurs dizaines de milliers d'enfants sont ou seront concernés par un nouveau dispositif d'accès à la culture sous l'égide d'une trentaine de conventions en Occitanie. Une réussite que nous décrypte Valérie Travier de la Drac.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Rendre les transports collectifs - bus, tramways, métros - gratuits est-ce envisageable ? Souhaitable ? Pour Laurent Chapelon, professeur en mobilité urbaine à l'université de Montpellier, c'est un choix fort qui engage une ville dans une voie plus vivable.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Pour défendre la cause animale, la Montpelliéraine Charlotte Arnal a entamé un périple d'un an et 2 500 km à pied jusqu'à l'Assemblée. L'animalisme est devenu incontournable. Il a même un parti qui se prépare aux municipales. Alors, le droit des animaux, jusqu'où...?

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Vendu à 2,7 millions d'unités en France en 2018, le vélo, est le nouvel Eldorado de la politique locale. Selon une enquête, les collectivités investissent de plus en plus pour la petite reine. De Montpellier, dont le maire se rend à Copenhague mardi, à Toulouse, ce thème est au coeur de la campagne électorale. Avec des projets ambitieux visant à améliorer les déplacements et à "apaiser la ville".

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Un projet unique au monde d’ombrières photovoltaïques pour sauver les huîtres, une station d’épuration écolo… La ministre du Travail et les secrétaires d’Etat à l’Écologie et au Budget auront peut-être retenu l’un de ces atouts pour le généraliser en France. Ensemble, elles ont lancé ce lundi à Sète le Tour de France des solutions voulu par Macron suite au mouvement des Gilets jaunes.

Après Montpellier, Nîmes, Perpignan, Sète se lance dans l'autopartage. Zoom sur cette nouvelle philosophie de transport en pleine croissance. Comme le confirme la "licorne" du secteur, Citiz, dont l'une des coopératives, à Toulouse, fête ses dix ans, et qui a du mal "à absorber les nouvelles inscriptions..."

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

La chambre régionale des comptes considère que le le premier bilan de la région Occitanie a été bien mené « mais c’est trop tôt pour se prononcer définitivement ». Les magistrats spécialisés n’ont toutefois pas rendu public ce rapport de la Cour des comptes sur les finances locales avant sa présentation en séance plénière de la Région…