Festival : A Montagnac, Les Divergentes régalent

Siryel donnera un concert. Pour cette première édition, "on a voulu, avec notre bande de potes,  explique Christophe Valotto, l’organisateur, lancer un événement convivial, familial, authentique, proposant des concerts - un par soir - avec des groupes régionaux (2) et des animations assez larges pour intéresser un maximum de monde. Photos : DR.

C’est la première édition du festival – entrée gratuite – Les Divergentes, à Montagnac, dans l’Hérault, qui se déroulera au Domaine la Conseillère, route de Gignac, du 16 au 19 août, à partir de 17 heures. Concerts avec groupes locaux, foodtrucks avec produits du terroir, espace détente et jeux pour enfants, concours de poker et de pétanque.

Montagnac, centre du monde ! Son quasi-millénaire marché hebdomadaire, chaque vendredi ; non loin de Bessilles et sa base de loisirs appréciée des familles depuis des lustres ou encore sa fameuse coopérative ; plusieurs domaines viticoles classieux ; à un goulot de la somptueuse abbaye de Valmagne et son nectar… Le village, qui compte plusieurs festivals, dont celui de la Mutuelle des Motards, vient de s’enrichir de Les Divergentes ! Quatre jours « d’éclectisme, de diversité et de convivialité en Pays d’Oc », explique Christophe Valotto, qui les a imaginés. Organisée par l’association Bouillon d’Oc, cette première édition se déroulera au Domaine la Conseillère, route de Gignac, du 16 au 19 août, à partir de 17 heures. L’entrée comme les concerts sont en accès gratuit. Certaines activités sont accessibles à prix modiques.

Domaine de La ConseillèreLes Divergentes, c’est une manifestation made in local qui se veut un « authentique » moment de partage ; un slow festival comme on le dirait, pour l’alimentation,  du concept de slow food, opposé et à l’opposé des grandes machines à cash de l’été qui crachent leurs décibels vulgaires comme s’ils le faisaient sur les gens. A quelques encablures de Sète et sa légendaire Saint-Louis et ses milliers de festaïres « fatigués », on plante ici ses pieds dans le terroir. Dans cette manufacture de convivialité, on est un peu en famille. A la tête de l’association Bouillon d’Oc Culture et Sensation, qui organise des événements gastronomiques et culturels à thèmes, Christophe Valotto, cuisinier de profession, pilotant un foodtruck, est un gars du cru qui bouillonne d’idées.

« On a voulu, avec notre bande de potes,  organiser un événement convivial, familial, proposant des concerts – un par soir – avec des groupes régionaux et des animations assez larges pour intéresser un maximum de monde. »

Christophe Valotto, organisateur

Pour cette première édition, « on a voulu, avec notre bande de potes,  organiser un événement convivial, familial, authentique, proposant des concerts – un par soir – avec des groupes régionaux (2) et des animations assez larges pour intéresser un maximum de monde. Sans copier une fête à neuneu. On a voulu faire dans la qualité. Notre philosophie c’est de considérer que l’on n’a pas besoin de « mal-bouffer » et que l’on peut dans un événement comme celui-là proposer des produits locaux sans être plus cher. »

Tente berbère, massages, jeux en bois, ateliers maquillage et modelage…

Villa'JeuxTrois foodtrucks (1) proposeront exclusivement des produits frais – « On énumère pas ce qu’il aura sur les cartes ; on préfère garder la surprise » – et, là aussi, locaux. La bière brassée à Béziers, la Gorge Fraîche, sera de la partie comme une glace artisanale de Carcassonne et même une glace à la plancha à température négative ; un espace relaxation avec masseurs pro – payants – a été installée et un espace pensé pour les enfants dans « une grande aux gros murs de 50 centimètres d’épaisseur avec jeux en bois à l’ancienne apportés par l’association Villa’jeux a été monté. Ateliers modelage et maquillage seront aussi de la manifestation. Chaque soir, possibilité également de participer à un tournoi de pétanque et de poker (inscription payante), pendant que se déroulera DJ Set.

« On a installé une tente Berbère de 150 mètres carrés, sorte d’espace détente où prendront place certaines activités. » Trois graffeurs participeront à des live painting », autant d’activité à même de donner une âme aux Divergentes qui comptent sur les ventes de boissons, glaces et autres victuailles pour rembourser la mise de départ. » De quoi converger vers les Divergentes pour ressentir les différences comme des ressemblances.

Olivier SCHLAMA

(1) Foodtrucks :

  • D’Oc en Bouche (Christophe Valotto) : « Une cuisine sincère aux saveurs locales, de saison et en accord avec les vins de notre région. Une cuisine simple et sincère 100% fait main et 100 % produits frais. »
  • Sacrebleu : « Sa streetfood met en avant les produits phares et les spécialités du Languedoc-Roussillon. Nous cuisinons au maximum les fruits et légumes de saison, en favorisant au maximum les producteurs de la région. »
  • Ziinco (Benjamin et Pierre) : « Cuisine rapide et raffinée (…)Fraicheur des produits, originalité des menus et rapidité du service.

(2) Concerts :

Siryel (blues) a fait les premières parties de grands noms comme Lucky Peterson, Bernard Allison. The Sonar Men (country rock twist multi-instruments. Reprises de classiques rock-pop des années 70 à nos jours. L’Air du Temps (varié, Fado, bossa, manouche, ballade…). Le groupe mixe ses propres compositions avec les plus grands standard de la musique française (Brassens, Gainsbourg, Brel, etc.). Candido & Cécilia ont conquis beaucoup de coeurs (France, Mozambique, Nouvelle-Calédonie, Pologne, Norvège) et sont aussi connus dans leurs autres groupes (Time-Mozam, Moyawafrica (gospel mozambicain), etc.

La page Facebook ICI et le site  les Divergentes