Escapades (5) : Dans l’Aude, de livres en abbayes, à 80 km/h

La rivière l'Argent-Double, qui traverse Canes-Minervois... Photo Ph.-M.

Positivons : puisque l’automobiliste se doit désormais de respecter les 80 km/h sur les routes de France, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir le(s) formidable(s) terroir(s) de l’Occitanie ? C’est l’occasion de mieux apprécier le paysages au détour des départementales de la région. Première escapade de l’été, dans l’Aude, en suivant les abords de la Route du Minervois…

Une route qui serpente entre les portes de Narbonne et Carcassonne, en flirtant souvent avec les méandres du Canal du Midi. Les amateurs apprécieront ce vignoble du Minervois reconnu comme l’un des plus anciens d’Europe. Des vins de grande qualité (à consommer cependant avec modération), aptes au vieillissement. Des rouges profonds, des saveurs fines et équilibrées… C’est que, depuis les années 50, les vignerons du Minervois ont développé une politique de qualité qui a porté ses fruits, avec en 1985 le classement en zone d’Appellation d’Origine Contrôlée.

Johan et Pirlouit, héros de l’été à Caunes-Minervois

L’abbaye de Caunes-Minervois, plus modeste que Lagrasse ou Fontfroide, mais avec l’atout BD… Photo Ph.-M.

Le vin, certes. Mais aussi les abbayes ! Fontfroide, Lagrasse, Villelongue, des noms prestigieux… Mais c’est une autre qui retient aujourd’hui notre attention. l’abbaye de Caunes-Minervois. Installé à la charnière de la plaine viticole du Minervois et des premiers contreforts de la Montagne Noire, le village se développe autour de son abbaye, sur la rive gauche de l’Argent-Double, une rivière au nom étrange, dont l’origine demeure mystérieuse, peut-être celtique, pouvant signifier l’eau aux reflets d’argent.

Célèbre pour son architecture retraçant douze siècles d’histoire, l’abbaye de Caunes-Minervois est aussi un lieu incontournable pour les amateurs de BD, grâce à un partenariat avec le Musée de la BD de Bruxelles. Chaque été, l’abbaye propose une exposition thématique, présentant des planches originales, associée à une salle de lecture et des animations.

Après les Schtroupfs, Boule et Bill, Spirou, on peut cette année y découvrir « Johan et Pirlouit, le moyen-âge rêvé par Peyo »… Une plongée dans l’unvers magique de l’un des plus grands Maîtres du 9e Art. C’est le 11 avril 1946, qu’un jeune auteur, Pierre  Culliford bientôt appelé Peyo, crée un nouveau personnage de BD : Johan.

Plonger dans l’univers médieval de Peyo

L’expo Johan et Pirlouit… Pour entrer dans les aventures signées Peyo… Photo Ph.-M.

Son personnage vit au Moyen-Âge. Il est jeune, monte à cheval et court après les félons. Pour son entrée dans l’hebdomadaire Spirou (1952), Peyo étoffe la personnalité de Johan. Ecuyer, il vit dans un royaume féodal aussi merveilleux que fantaisiste. Il y est bientôt rejoint par Pirlouit, ménestrel farfelu, gourmand et peureux. Leurs aventures sont épiques, humoristiques et… poétiques. On se bat, on travaille, on fait la fête et la magie embellit le quotidien. C’est un monde peuplé de sorcières, de mages et bientôt (1958) de lutins bleus appelés Schtroumpfs

Toute cette épopée, depuis les premiers croquis jusqu’à la conquête de l’Amérique par les dessins-animés des Schtroumpfs, est racontée en images et en pièces de collection dans l’exposition de l’abbaye. Illustrations, croquis, planches originales, magazines, projection vidéo, rien ne manque pour découvrir ou se replonger dans ce monde merveilleux.

Il faut profiter de l’occasion pour visiter aussi l’abbaye fondée vers 780 et dont l’histore mouvementée est aussi à découvrir, jusqu’au classement en monument historique (1916), puis au programe global de réhabilitation entrepris par la municipalité depuis 1986…

Du marbre « royal » et un gouffre « géant » …

Le gouffre géant de Cabrespine… Photo Pauline CODINA

Toujours à Caunes-Minervois, , on peut aussi découvrir l‘éco-musée « Marbre et Terroir ». Car les marbre rouges de Caunes sont parmi les plus appréciés du monde. Déjà connu des Romaines, puis des sculpteurs médievaux, il sont devenus un symbole royal sous Louis XIV, et ornent les plus remarquables monuments de France : Fontainebleau, Versailles, Les Invalides, l’Opéra Garnier, etc.

Pas trop fatigués ? Aors en route, à seuement 18 minutes de là (12,7 km) le gouffre géant de Cabrespine mérite le détour ! le site figure parmi les dix plus belles cavernes d’Europe. D’une profondeur de 250m, il renferme en son sein une diversité de formations inégalée. Ne surtout pas manquer le « belvédère des disques », un aménagement qui permet de se rapprocher au plus près de l’immense voûte du gouffre et d’admirer ses disques de calcites. Et une impressionnante sensation de vertige lorsqu’on admire la vue plongeante sur le fond du gouffre, après avoir franchi la longue passerelle de verre…

Montolieu, l’idéal pour tourner la page !

Il faut ensuite repredre la route, car à une cinquantaine de minutes (38,1 km) Montolieu nous attend. Montolieu Village du Livre et des arts s’est forgé une solide renommée depuis 30 ans grâce aux librairies, aux artisans du livre et au Musée des Arts et Métiers du Livre.

Dans les rues de Montolieu, 17 librairies (!) attendent les amateurs de lecture. Photo Ph.-M.

Le rêve de tout bibliophile ! Dix-sept librairies de livres anciens et modernes. Littérature, sciences humaines, jeunesse, science-fiction, histoire, cuisine, ésotérisme, fantastique, bandes dessinées, photographies, beaux-arts, métiers du livre, voyages, surréalisme, échecs, militaria, aventure, nature, scolaires, revues… du voyage de Babar, aux albums de La Pléiade, les trésors épuisés de la littérature et les dernières nouveautés, précieuses collections oubliées, petites éditions et textes aujourd’hui disparus, tout est là !

Trèbes, vieux village et balade sur les berges du Canal…

Pas rassasiés ? C’est que l’Aude est riche en découvertes à faire. imposible naturellement de tout voir en une journée. Mais cette escapade à 80 km/h peut se poursuivre encore un peu, en franchissant les 27 km qui séparent Montolieu de Trèbes. une trentaine de minutes de route, pour venir se rafraîchir sur les berges du Canal du Midi.

Trèbes, un lieu idéal pour se reposer, déjeuner, admirer le Canal du Midi… Photo Ph.-M.

On s’éloigne un peu du Minervois, pour découvrir ce charmant village, et son joli petit port de plaisance, d’où l’on oeut partir naviguer quelques heures… ou plusieurs journées. Petite balade dans les ruelles étroites du vieux village, mais aussi l’incontournable promenade le long du Canal du Midi, jusqu’à la triple écluse avec son escalier monumental sur une dénivellation de plus de 7 mètres. Elle se situe en direction du Moulin et de la maison éclusière…

Philippe MOURET

De nombreuses animations émaillent l’été à Caunes-Minervois, chasse auxtrésors (mardi), safari marbre (mercredis et dimanches) et nocturnes de l’abbaye (le 7 août), veillées jeux (les 31 juillet et 14 août), les jeudis divins (rencontre avec les vignerons), aprèm’à l’abbaye pour les 6-12 ans (vendredis) et marbre en partage (lundis). Renseignements auprès de lOffice de Tourisme au 04 68 78 09 44.
Le Gouffre de Cabrespine propose un spectacle de rapaces (25 juillet, 1er, 5 et 12 août) et des sorties avec des naturalistes pour « L’envol des chauves-souris » (29 août, 5 et 12 septembre). Nouveauté 2019 : le parc d’aventures souterraines avec deux formules : accro-grottes et rivière souterraine… Voir les détails sur le site de Cabrespine.
Le 2 août, à Trèbes : Tresbès é Festad’Oc, déambulations festives et Plein feu sur le Canal à 23h…

Découvrir nos escapades de 2018 :

D’Assignan à Olonzac, à 80 km/h : A une trentaine de kilomètres des plages de la Méditerranée, non loin du Canal du Midi, au cœur des terres du Languedoc-Roussillon, dans un vaste éventail de vignes : Saint Chinian se dévoile. C’est un passage obligé pour tous les amateurs de vin, vitrine des vins de l’AOC Saint-Chinian. Cette appellation couvre une palette de terroirs étendus sur 20 villages, 100 caves particulières et 8 caves coopératives. Mais c’est à une dizaine de minutes de là que commence notre balade… Lire la suite…

Faire un bout de chemin… de Compostelle : En 2018, les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France fêtent le 20e anniversaire de leur inscription au patrimoine mondial par l’Unesco (1998)… Et puisque l’automobiliste se doit désormais de respecter les 80 km/h sur les routes de France, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir le(s) formidable(s) terroir(s) de l’Occitanie !? … Lire la suite…

Vacances romaines sur les routes d’Occitanie : Cneus Domitius Ahenobarbus, vainqueur des Allobroges en 121 av. J.-C., organise le pays conquis entre Alpes et Pyrénées en nouvelle province romaine, la Gallia Transalpina avec capitale Narbo Martius (Narbonne). Alors sans se presser, suivons un peu ses traces, en respectant scrupuleusement pour notre char cette fameuse limitation de vitesse à 80 km/h. Première étape à Loupian, dans l’Hérault… Lire la suite…

L’Ariège, côté Foix et côté glacé : Il était une fois… à Foix ! Cet été, le Château de Foix propose des visites thématiques immersives. Au programme, des armes et des personnages médiévaux hauts en couleur, pour vivre aux côtés de Brunissende de Foix, Iseult, Cordilh ou encore la Chignole, qui accompagnent les visiteurs tout au long de leur parcours. L’occasion de revivre le Château des Comtes de Foix du temps du fier Gaston Fébus, le « Lion des Pyrénées »… Lire la suite…