Viticulture : Les vins d’Occitanie, en force à Düsseldorf

Sud de France et le ProWein de Düsseldorf, déjà une vieille histoire... Photo D.-R.

Du 18 au 20 mars, à Düsseldorf, l’agence régionale de développement économique accompagne 133 entreprises viticoles régionales en Allemagne. La marque Sud de France occupera le plus grand stand collectif (893 m2) de ce salon, rendez-vous majeur pour les vins de la région…

L’agence régionale de développement économique (prononcer Ad’Occ) veut « engager à Düsseldorf tout son savoir-faire en matière de prospection du marché allemand et de networking (en français : mettre en réseau, NDLR), en mettant particulièrement en avant le Wine Hub Sud de France » (la plateforme de mise en relation entre les vins Sud de France et les acheteurs nationaux et internationaux), souligne-t-on et mettre en avant le programme de formation des professionnels « master level Sud de France » (formation diplômante permettant d’acquérir une compétence d’expertise des vins du Languedoc) en partenariat avec l’université des vins allemande, la DWS.

« Devenir la région de pointe de la viticulture au XXIe siècle »

Carole Delga : « la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est aussi le premier vignoble mondial en surface »… photo D.-R.

Une démarche naturellement soutenue par la présidente de la région Occitanie Pyrénées-méditerranée, Carole Delga : « Nous avons l’ambition de devenir la région à la pointe de la viticulture du XXIsiècle. La culture du vin et du goût est ancrée dans nos territoires depuis des millénaires. Première région productrice de vins en France, la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée est aussi le premier vignoble mondial en surface dédiée aux vins d’origine. Un tiers de la production régionale est désormais exporté faisant de la région la première région exportatrice de vins français. Notre participation massive à ProWein contribue à ce résultat », assure-t-elle.

Une opinion confirmée par l’expérience des viticulteurs qui ont déjà effectué le voyage lors des éditions précédentes, tel Norbert Gaiola, directeur de la cave de Saint-Chinian (Hérault) : « Je participe à ProWein depuis cinq ans. J’y vais pour rencontrer mes clients européens. Nous n’avons pas le choix, il faut que nous y soyons. C’est un salon hallucinant et vous vous en rendez compte rien qu’en traversant les halls qui vous mènent jusqu’au stand Sud de France. Il y a plus de 6 000 exposants. Heureusement la marque Sud de France attire les visiteurs. Dans un salon international, la marque Sud de France nous permet d’être beaucoup plus visible ».

De nombreuses nouveautés à Düsseldorf

Même ressenti dans l’Aude « C’était la première fois que nous participons à ProWein. 40 % de nos vins sont exportés principalement en Chine, aux Etats-Unis et en Australie. Notre participation à ProWein nous aide à trouver des clients européens et notamment allemands. Nous avions invité tous nos contacts. Nous nous donnons trois années pour avoir des retours. L’aide de l’agence régionale de développement économique qui nous fournit un stand clé en main est précieuse pour aborder ce genre de salon », insiste Delphine Maymil, co-gérante du château Maylandie, à Ferrals-les-Corbières.

Le Picpoul noir, à découvrir ! Photo D.-R.

Cette année, les producteurs d’Occitanie présenteront de nombreuses nouveautés à Düsseldorf, que ce soient des vins naturels (Château Coupe-Roses), sans sulfites, des cépages rares ou inédits (Picpoul noir – Calmel & Joseph), des cuvées de très vieilles vignes, des packaging novateurs, de nouvelles marques, des cuvées innovantes (le surprenant rosé Perlant du Domaine de Fabrègues, à découvrir ICI) ou d’anniversaires (150 ans du Domaine Les Grandes Costes, 90 ans des Collines du Bourdic)…

Sans oublier les vins « vegan », bien dans l’air du temps… « Cette année, l’ensemble des vins du Château Beaubois ont été certifiés vegan. Nous sommes seulement deux en France à l’être ! Nous utilisons de la colle végétale à base de pois pour le collage qui est réalisé à partir de dérivés de produits organiques d’origine animale. C’est la première fois que nous présenterons ces vins à ProWein. Il y a une demande des marchés nord-européen et nord-américain pour les vins vegan assez fréquent parmi les vins du nouveau monde », souligne Fanny Molinié-Boyer, propriétaire de château Beaubois, dans le Gard. « C’est un salon incontournable pour nous qui réalisons la moitié de notre chiffre d’affaires à l’export (50% en Europe, 50% aux Etats-Unis et en Asie). Nous avons entre vingt et trente rendez-vous pré-programmés sur place », poursuit-elle.

Pour Fanny et Régis, propriétaires de Château Lancyre  dans l’Hérault, habitués de ce rendez-vous depuis 15 ans, le ProWein sera l’occasion de présenter « notre nouveau rosée baptisé D’ici on voit la mer. Notre premier AOC du Pic Saint Loup. Nous en avons 3 000 bouteilles. Au-delà de notre gamme habituelle, nous présenterons aussi Lancyre en liberté, fruit de la solidarité des viticulteurs de la région qui par élan de générosité, ayant été très impacté par la grêle de 2016, nous ont apporté leurs raisins pour que nous les vinifions avec notre savoir faire… »

L’Allemagne, un « marché majeur » pour la région

L’Ad’Occ veut conquérir de nouvelles parts de marché en Allemagne… Photo D.-R.

Autant de bonnes raisons pour l’agence régionale de développement économique de faire porter son action vers l’Allemagne; Après avoir accompagné quinze entreprises d’agro-alimentaire bio de la région à Nüremberg pour le Biofach (principal salon européen spécialisé bio) en février, voici donc Düsseldorf et le vin. L’Allemagne constitue en effet « un marché majeur où la conquête de parts de marché passe par la prospection » : ProWein dès cette semaine, mais aussi des missions de prospection à Hambourg et Copenhague en octobre et la promotion avec des enseignes partenaires qualitatives comme Rindchen, chaîne de cavistes et de ventes en ligne.

L’Allemagne est le premier importateur de vins au monde et le premier client des vins régionaux. Avec 800 070 hectolitres de vins régionaux importés en Allemagne en 2017 pour 156,34 millions d’euros (l’équivalent de 106,7 millions de bouteilles), les vins régionaux représentent plus d’un vin français sur deux importés en Allemagne. Entre 2017 et 2018, les importations de vins régionaux en Allemagne  sont reparties à la hausse en volume (+1,3%)…

Philippe MOURET

Ils seront tous au ProWein : Domaine de la Colombette, Domaine de Vénus, Vignerons du Pic, Domaine la Tour Boisée, Domaine Besombes, Mouton Bertoli, Teyran Agri Services, Bruno Andreu, Vignobles Dornier, Château Spencer La Pujade, Château d’Agel, Mas de Figuier, Château des Estanilles, Les Vignobles de la Grange, Vinotec, Barnouin, Domaines Montariol-Degroote, Saint-Preignan, La Fontesole, Domaine de Nizas, Vignobles des 3 Châteaux, Bergerie du Capucin, Château de Lancyre, Les  Vignerons des Schistes, Cave de Cabrières, Annick d’Anglas, Domaine du Château de Caraguilhes, Union de Caves Coopératives Agricoles Vignerons de la Vicomté, Les Vignobles Gayrel, Vignobles Dom Brial, Château Capion, Château Cabezac, Domaine La Yole, Château Beaubois, château La Dournie, Clos des Nines, château de l’Ou, Château Coupe-Roses, Maison Antech, Terroirs d’Occitanie, Saint-Jacques d’Albas, Jaxa, Maison Ventenac, Cazeneuve, Famille Jourdan, Tourril, Vignerons Propriétés Associés
Hugues Nathalie, Château Fontarèche, Domaine de Sainte-Rose, Domaines Astruc Jones, James Kinglake, P.S.J.D.B, Alma Cersius, Les Caves Richemer, JB Cavalier, Aromes de Saint-Estève, Vins Pierre Clavel, L’Oustal, Anne de Joyeuse, Yves Hamel, Delmas, Frenchies Wines, Jeannin Mongeard, Domaine Piquemal, Les 4 Vents, Puech Haut, Chantovent, Domaine de Petit Roubie, Jean-Charles Lalaurie, Les Collines du Bourdic, Mas Laval, maison Gardies, Château de la Liquière, Les Caves Rocbère, Les Vignobles du Rivesaltais, Calmel & Joseph, Pacaud-Chaptal, Les Grandes Costes, Mas du Novi / Saint- Jean-du-Noviciat, Alexander Krossa, Domaine Montrose, S. Delafont, Les Domaines Barsalou, Marmorières, Domaine des Enfants, Villepeyroux Forest, Famille P & J Allard, Domaine de la Cendrillon, Domaine Boudau, Sud Tendances Diffusion, Maison Albert, Joseph Castan, Jacques Boyer, Le Soula, Domaines Pierre Chavin, Domaine de Fabrègues, Calvet-Thunevin et Cie, Domaine Eric Gelly, Mas Gabinèle, château Camplazens, Gianesini Pascal, MDO, Valery, Les Domaines Robert Vic, château La Negly / Select Vins, Jacques Frelin Vignoble, Cave de Saint-Chinian, Syndicat Grés de Montpellier, Vignobles et vins de Blanville, Consorts Guizard, Philippe Peytavy, Saint-Martin-de-la-Garrigue, Château de l’Engarran, D’albenas Geoffroy, Syndicat AOC Saint-Chinian, Domaine des Jougla, Viranel, Luc Bettoni, Domaine de Cambis, Domaine de Pech Menel, Château Milhau Lacugue, Château Fonsalade, Belot, Izarn Planes, Champart, Domaine Castan, Mas de Cynanque, Syndicat des Côtes de Thongue, Domaine Monplezy, Alauze, Domaine Coste Rousse, Domaine Bourdic, Famille Frayssinet.